Réseau Voltaire

Trafic d’armes de la Jordanie en Syrie

| New York (États-Unis)
+
JPEG - 36.5 ko

D’ordre de mon gouvernement, je tiens à vous informer de ce qui suit :

Comme suite à mes nombreuses lettres concernant le soutien, sous toutes ses formes, apporté par le régime jordanien à des groupes terroristes armés en Syrie, y compris la facilitation de l’entrée, par des postes de contrôle syriens, de camions transportant des armes destinées à des groupes terroristes armés en Syrie, en violation flagrante des résolutions du Conseil de sécurité relatives à la lutte contre le terrorisme, y compris les résolutions 2170 (2014), 2178 (2014), 2199 (2015) et 2253 (2015), je tiens à appeler votre attention sur ce qui suit :

Le régime jordanien a facilité l’entrée de camions transportant des armes destinées à des groupes terroristes armés en Syrie par plusieurs postes frontière, comme suit :

• Le 11 juillet 2016 à 6 heures, des groupes terroristes armés ont fait passer trois camions tirant des semi-remorques transportant des armes et des munitions diverses, depuis la Jordanie vers la Syrie, par le poste frontière de Tell Chehab ; ils ont été déchargés dans un vignoble dans la partie ouest de la province de Deraa.

• Le 24 juillet 2016 à 21 h 30, des groupes terroristes armés ont fait passer quatre véhicules depuis la Jordanie en Syrie par le point de passage d’Abou Charchouh et ont pris la direction de Bir el-Rassihi, dans le désert de Soueïda.

• Le 27 juillet 2016 à 23 heures, des groupes terroristes armés ont fait passer sept camions transportant des obus antichar, des missiles antiblindés, des pièces détachées pour mitrailleuses lourdes et diverses munitions depuis la Jordanie vers la Syrie par le point de passage de Tell Chehab, et ont pris la direction des villages de Breïqé et de Koudna dans la province de Qouneïtra.

• Le 3 août 2016 à 21 h 45, des groupes terroristes armés ont fait passer huit véhicules depuis la Jordanie en Syrie par le poste frontière d’Abou Charchouh, dans le secteur de Soueïha Abou Charchouh, et ont pris la direction de Bir el Rassihi, dans le désert de Soueïda.

Le Gouvernement syrien demande une fois de plus au Conseil de sécurité de s’acquitter des responsabilités qui sont les siennes et de faire preuve de fermeté à la suite de ces informations et de toutes les autres informations que nous avions communiquées dans le passé au sujet de l’appui constant apporté par le régime jordanien à des groupes terroristes armés actifs sur le sol syrien, qui représentent une menace contre la sécurité et la stabilité de la région et du monde entier.

Je vous serais reconnaissant de bien vouloir faire distribuer le texte de la présente lettre comme document du Conseil de sécurité.

Source Onu : S/2016/743

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.