Réseau Voltaire

Le Royaume-Uni reprend la formation des jihadistes en Syrie

+

Le ministre britannique de la Défense, Michael Fallon, a annoncé que son pays allait reformer l’Armée syrienne libre. Son gouvernement reprend ainsi le programme de formation de combattants dits « modérés » qui avait été lancé par le président Obama en 2014.

L’Armée syrienne libre a été créée par la France en 2011 autour du chef libyen d’al-Qaïda Abdelhakim Belhaj. L’opération avait été présentée comme une aide à des déserteurs syriens conduits par le colonel Riad el-Asaad. Progressivement les membres de l’ASL ont rejoint al-Qaïda. En 2016, l’étiquette de l’ASL a été ressuscitée par la Turquie qui en a fait usage pour ses milices turkmènes.

Les États-Unis avaient quant à eux dépensé un demi milliard de dollars pour la formation de nouveaux « combattants rebelles ». Cependant, la totalité des personnes formées a aujourd’hui rejoint al-Qaïda.

Il donc fort probable que le nouveau programme britannique masque une nouvelle aide à al-Qaïda.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.