Réseau Voltaire

Situation en Syrie du 8 au 11 décembre 2016, selon la Russie

| Moscou (Russie)
+
JPEG - 77.4 ko

Bulletin d’information du Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes sur le territoire de la République arabe syrienne (le 8 décembre 2016)

Réconciliation des parties en conflit

Au cours des dernières 24 heures, on a conclu des accords de réconciliation avec les représentants des 4 cités dans les provinces de Lattaquié et de Damas.

Le nombre des villes où les accords de réconciliation ont été signés — 1037.

Négociations sur l’adhésion au cessez-le-feu ont été continuées avec les leaders des formations armées illicites dans la cité Mouddamiet-ash-Chikh dans la province de Damas et des détachement de l’opposition armée dans les provinces de Homs, Hama, Alep et Al-Quneitra.

Le nombre des groupes armés qui ont adhéré au cessez-le-feu est 94.

Observation du cessez-le-feu

Au cours des dernières 24 heures, on a enregistré 36 bombardements par des formations armées illicites dans les provinces : Alep (17), Damas (15), Lattaquié (2) et Hama (2).

Dans la province de Damas les groupements terroristes, qui se rattachant à l’oppostition du groupe « Jaysh al-Islam », ont tiré aux mortiers et armes légères d’infanterie contre les cités Djaoubar (2 fois), Kaboune, El-Casa, Khauch- Harabou et Bala al-Jalida.

Dans la province d’Alep les groupements terroristes de « Ahrar al-Cham » ont tiré aux systèmes LRM contre les quartiers de Bayadh dans le province d’Alep et les cites Ikko et Bsharfa dans le province de Lattaquié.

Dans la province d’Alep les groupements terroristes « Djabhat Fath ach-Cham » (« Djabhat an-Nousra ») et Daech ont tiré aux systèmes LRM, artillerie de tubes, mortiers, engins antichars portatifs et armes légères d’infanterie contre les quartiers de Djamaria harb el-Zahra, 1070, Tarba (2 fois), Aquul, Amri, Cheih-Said (2 fois), Ali-Chaar, Zabaline, Leramon, Ramousi, Bignamin, l’académie militaire al-Assad, et les régions de l’usine a gaz et de l’ancienne academie militaire.

Dans la province de Damas les terroristes ont tiré contre les cités Khauch-Harabou, Arbil, Khauch-Nasri (3 fois), Harasta, Bala el-Kadima, la station génératrice dans la ville de Djaoubar, et l’autoroute près de la cité de Kaboun.

Dans la province Hama les terroristes ont tiré contre la cité Souran et centrale thermique dans la ville de Maharda.

Les Forces aérospatiales russes et les Forces aériennes syriennes n’ont pas porté des coups sur les formations qui ont signé les accords du cessez-le-feu et qui ont transmis une information sur leurs positions aux Centres (russes ou américains) pour la réconciliation des parties belligérantes.

L’aide humanitaire à la population syrienne

Trois actions humanitaires ont eu lieu, pendant lesquelles les civils ont reçu des cargaisons humanitaires :
- dans l’hopitale de la ville de Hama – environ 1 tonne ;
- dans la region de Ramousi de la ville d’Alep – environ 1 tonne ;
- dans le point d’installation provisoire Gibrin du province d’Alep – environ 4 tonnes.

Les points d’alimentation chaude et de livraison des objets de première nécessité sont déployés pour les civils, qui quittent les quartiers de la ville d’Alep, se trouvant sous le contrôle des formations armées des groupements terroristes.

Bulletin d’information du Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes sur le territoire de la République arabe syrienne (le 9 décembre 2016)

Réconciliation des parties en conflit

Au cours des dernières 24 heures, on a conclu des accords de réconciliation avec les représentants des 3 cités dans la province de Lattaquié et de Damas.

Le nombre des villes où les accords de réconciliation ont été signés — 1040.

Négociations sur l’adhésion au cessez-le-feu ont été continuées avec les leaders des formations armées illicites dans la cité Mouddamiet-ash-Chikh dans la province de Damas et des détachement de l’opposition armée dans les provinces d’ Alep, Hama, Homs et Al-Quneitra.

Le nombre des groupes armés qui ont adhéré au cessez-le-feu est 94.

Observation du cessez-le-feu

Au cours des dernières 24 heures, on a enregistré 40 bombardements par des formations armées illicites dans les provinces : Alep (22), Damas (14), Lattaquié (3) et Deraa (1).

Dans la province de Damas les groupements terroristes, qui se rattachant à l’oppostition du groupe « Jaysh al-Islam », ont tiré aux mortiers et armes légères d’infanterie contre les cités Djaoubar, Kasmia et Harasta.

Dans la province de Lattaquié les formations du groupement armé de « Ahrar-ash-Sham » ont bombardé les cites Ikko, Kinsiba et Ain-El-Qantara.

Dans la province de Lattaquié les formations armées des groupements de l’Armée syrienne libre ont tiré aux systemes LRM contre le quartie Bajada dans la ville d’Alep.

Dans la province d’Alep les groupements terroristes « Djabhat Fath ach-Cham » (« Djabhat an-Nousra ») ont tiré aux systèmes LRM, artillerie de tubes, mortiers, engins antichars portatifs et armes légères d’infanterie contre les quartiers de Dahiyat al-Asad, Bignamin (3 fois), Djamaja, Faht, Cheih-Said, 1070, Mouhhamed-Beik (2 fois), Ramousi (2 fois), Tarik-Gasan, Leramon, Tanboud, Amri, Ansar et El-Makamat, l’académie militaire al-Assad et la région de l’usine a gaz dans la ville d’Alep.

Dans la province de Damas les terroristes ont tiré contre les cités Khauch-Nasri (2 fois), Arbil (4 fois), Bala el-Kadima et Djaoubar (3 fois), et le camp el-Vafidin.

Dans la province de Deraa les terroristes ont tiré contre la cité Namer.

Les Forces aérospatiales russes et les Forces aériennes syriennes n’ont pas porté des coups sur les formations qui ont signé les accords du cessez-le-feu et qui ont transmis une information sur leurs positions aux Centres (russes ou américains) pour la réconciliation des parties belligérantes.

L’aide humanitaire à la population syrienne

Cinq actions humanitaires ont eu lieu, pendant lesquelles les civils ont reçu des cargaisons humanitaires :

- dans le cité Maaraba de la province d’Alep — environ 1 tonne ;
- dans la societe des concitoyens de la Russie « Nadezhda » dans la ville de Lattaquié environ 1 tonne ;
- dans le point de stationnement provisoire Ain-Mahaledge de la province d’Alep — environ 9 tonnes ;
- dans la région Hananu-3 de la province d’Alep — environ 1 tonne ;
- dans la région Hai el-Ansari de la province d’Alep — environ 2 tonnes.

Les points d’alimentation chaude et de livraison des objets de première nécessité sont déployés pour les civils, qui quittent les quartiers de la ville d’Alep, se trouvant sous le contrôle des formations armées des groupements terroristes.

Bulletin d’information du Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes sur le territoire de la République arabe syrienne (le 10 décembre 2016)

Réconciliation des parties en conflit

Au cours des dernières 24 heures, on a conclu des accords de réconciliation avec les représentants de 3 cités dans le province de Lattaquié.

Le nombre des villes où les accords de réconciliation ont été signés — 1043.

Négociations sur l’adhésion au cessez-le-feu ont été continuées avec les leaders des formations armées illicites dans la province de Damas et des détachement de l’opposition armée dans les provinces de Homs, Hama, Alep et Al-Quneitra.

Le nombre des groupes armés qui ont adhéré au cessez-le-feu est 94.

Observation du cessez-le-feu

Au cours des dernières 24 heures, on a enregistré 37 bombardements par des formations armées illicites dans les provinces : Alep (18), Damas (12), Lattaquié (3), Homs (3) et Deraa (1).

Dans la province de Damas les groupements terroristes, qui se rattachant à l’oppostition du groupe « Jaysh al-Islam », ont tiré aux mortiers et armes légères d’infanterie contre les cités Djaoubar, Kaboune, Harasta, et Khauch- Fadallja.

Dans la province de Lattaquié les groupements terroristes de « Ahrar al-Cham » ont tiré aux systèmes LRM contre les cités Rasha et Hashhama, et les positions des forces governementales en vue de point coté 962.

Dans la province de Lattaquié les formations armées des groupements de l’Armée syrienne libre ont tiré aux systemes LRM contre les quartiers Salah-al-Din et Haji el-Antari dans la ville d’Alep.

Dans la province d’Alep les groupements terroristes « Djabhat Fath ach-Cham » (« Djabhat an-Nousra ») ont tiré aux systèmes LRM, artillerie de tubes, mortiers, engins antichars portatifs et armes légères d’infanterie contre les quartiers d’Amri, Art-Sabah, Achrafia, Bignamin, Dahiyat al-Asad, Djamaja, Faht, Magnan, Ramousi, Salah Ad-Din, Hamandja-4, Cheih-Said, El-Makamat, et l’académie militaire al-Assad dans la ville d’Alep.

Dans la province de Damas les terroristes ont tiré contre les cités Arbil, Bala el-Kadima, Khauch-Nasri, Harasta, Khauch-ech-Chalaq, le camp el-Vafidin et la plaine de sports dans la ville de Djaoubar. Dans la province Deraa les terroristes ont tiré contre la cité Deraa.

Dans la province de Homs les groupement terroristes de Daech ont tiré aux chars contre les positions des forces gouvernementales en vue de point coté 821 et 838, et encore ont fait sauté la voiture piégée en vue de point coté 414.

Les Forces aérospatiales russes et les Forces aériennes syriennes n’ont pas porté des coups sur les formations qui ont signé les accords du cessez-le-feu et qui ont transmis une information sur leurs positions aux Centres (russes ou américains) pour la réconciliation des parties belligérantes.

L’aide humanitaire à la population syrienne

Les points d’alimentation chaude et de livraison des objets de première nécessité sont déployés pour les civils, qui quittent les quartiers de la ville d’Alep, se trouvant sous le contrôle des formations armées des groupements terroristes.

Bulletin d’information du Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes sur le territoire de la République arabe syrienne (le 11 décembre 2016)

Réconciliation des parties en conflit

Au cours des dernières 24 heures, on a conclu des accords de réconciliation avec les représentants des 2 cités dans la province de Lattaquié.

Le nombre des villes où les accords de réconciliation ont été signés — 1045.

Négociations sur l’adhésion au cessez-le-feu ont été continuées avec les leaders des formations armées illicites dans la cité Mouddamiet-ash-Chikh dans la province de Damas et des détachement de l’opposition armée dans les provinces de Homs, Hama. Alep et Al-Quneitra.

Le nombre des groupes armés qui ont adhéré au cessez-le-feu est 94.

Observation du cessez-le-feu

Au cours des dernières 24 heures, on a enregistré 36 bombardements par des formations armées illicites dans les provinces : Alep (19), Damas (14), Lattaquié (1), Hama (1) et Deraa (1).

Dans la province de Damas les groupements terroristes, qui se rattachant à l’opposition du groupe « Jaysh al-Islam », ont tiré aux mortiers et armes légères d’infanterie contre la cité Harasta et la région du stade El-Abbasiyin dans la cité Djaoubar.

Dans la province de Lattaquié les formations du groupement armé de « Ahrar-ash-Sham » ont bombardé les cités Hai-saif-ed-Daula et El-Macharqua dans le province d’Alep, et la cité Racha dans le province de Lattaquié.

Dans la province d’Alep les groupements terroristes « Djabhat Fath ach-Cham » (« Djabhat an-Nousra ») ont tiré aux systèmes LRM, artillerie de tubes, mortiers, engins antichars portatifs et armes légères d’infanterie contre les quartiers de Bignamin (2 fois), Dahiyat al-Asad (2 fois), El-Makamat (2 fois), Cheih-Said, Leramon, Djamaria Kharb al-Zakhra, Ramousi, Salah-ad-Din, Amri, Quasr-al-Vali, Djamaia Faht (2 fois), l’académie militaire al-Assad et le marché des melons d’eau dans la ville d’Alep.

Dans la province de Damas les terroristes ont tiré contre les cités Djaoubar, Khauch-Nasri, Haruch-el-Chalaque, Arbil (2 fois), Bara-el-Kadima, Harasta (2 fois) et le camp el-Vafidin de la ville Djaoubar.

Dans la province Hama et Deraa les terroristes ont tiré contre les cités Mouhhadja et Souran.

Les Forces aérospatiales russes et les Forces aériennes syriennes n’ont pas porté des coups sur les formations qui ont signé les accords du cessez-le-feu et qui ont transmis une information sur leurs positions aux Centres (russes ou américains) pour la réconciliation des parties belligérantes.

L’aide humanitaire à la population syrienne

Au cours des 24 heures une action humanitaire a eu lieu, pendant laquelle les civils ont reçu environ 3 tonnes de cargaisons humanitaires.

Les points d’alimentation chaude et de livraison des objets de première nécessité sont déployés pour les civils, qui quittent les quartiers de la ville d’Alep, se trouvant sous le contrôle des formations armées des groupements terroristes.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.