Réseau Voltaire

L’UE proroge de six mois sa guerre économique contre la Russie

+

Le 19 décembre 2016, le Conseil Affaires étrangères et relations internationales de l’Union européenne a prorogé pour six mois ses « sanctions économiques » contre la Fédération de Russie.

Les sanctions économiques unilatérales violent la Charte des Nations unies et sont contraires au droit international. Elles reprennent le principe médiéval du siège, qui fut condamné —en toutes circonstances— par les Églises chrétiennes. Bien que présentées aujourd’hui par les Occidentaux comme destinées à faire pression sur les dirigeants, elles ne font en réalité souffrir que les populations les plus pauvres.

Le Conseil justifie sa décision par la non-application intégrale des accords de Minsk, dont il rend responsable la Russie, alors même que le président ukrainien a déclaré publiquement qu’il ne les appliquerait jamais.

Par le passé, le Conseil avait rendu responsable la Russie de la réaction de la Crimée au coup d’État organisé par les États-Unis à Kiev.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.