Réseau Voltaire

Les jihadistes en Syrie : de la Turquie vers l’Arabie saoudite ?

+

Le 19 décembre 2016, les jihadistes d’Ahrar al-Sham (Mouvement islamique des hommes libres du Cham) —principal groupe « modéré » (comprendre : « modérément anti-impérialiste »)— ont rejeté lors d’une réunion de leur Conseil la fusion avec Jabhat Fateh al-Sham (Front de la Conquête de Cham).

Ce conseil s’est réuni juste avant la libération d’Alep-Est, c’est-à-dire une défaite majeure pour Ahrar al-Sham.

Jabhat Fateh al-Sham, anciennement Al-Nosra, est la branche syrienne d’Al-Qaïda.

Sur la photo ci-dessus, les deux groupes paraissent déjà très proches : drapeau blanc pour Ahrar al-Sham, drapeau noir pour Al-Qaïda.

A la recherche de nouveaux soutiens depuis que la Turquie semble avoir abandonné l’objectif de renverser la République arabe syrienne, différents groupes jihadistes se tournent vers l’Arabie saoudite.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.