Réseau Voltaire

Situation en Syrie du 20 au 23 décembre 2016, selon la Russie

| Moscou (Russie)
+
JPEG - 77.4 ko

Bulletin d’information du Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes sur le territoire de la République arabe syrienne (le 20 décembre 2016)

Réconciliation des parties en conflit

Au cours des dernières 24 heures, on a conclu des accords de réconciliation avec les représentants des 3 cités dans les provinces de Lattaquié (2) et Homs (1).

Le nombre des villes où les accords de réconciliation ont été signés — 1073.

Négociations sur l’adhésion au cessez-le-feu ont été continuées avec les leaders des formations armées illicites dans la cité Mouddamiet-ash-Chikh dans la province de Damas et des formations armées oppositionnelles dans les provinces de Homs, Hama, Alep et Al-Quneitra.

Le nombre des groupes armés qui ont adhéré au cessez-le-feu est 94.

Observation du cessez-le-feu

Au cours des dernières 24 heures, on a enregistré 30 bombardements par des formations armées illicites dans les provinces : Alep (12), Damas (16), Hama (1) et Daraa (1).

Dans la province de Damas, les groupements terroristes, qui se rattachent à l’opposition du groupe « Jaysh al-Islam », ont tiré aux mortiers et armes légères d’infanterie contre les cités Zibdin, Mazraad-Mahmoud, Kharasta (2 fois), Kafer-Batna, l’hopital Ibn-el-Valid et l’autoroute près de la cité de Douma.

Les combattants d’Ahrar ash-Sham ont tiré aux mortiers contre les quartiers Faïb et Al-Kiliassa de la ville d’Alep.

Les groupements de « Djabhat Fath ach-Cham » (« Djabhat an-Nousra ») ont tiré aux systèmes LRM, mortiers et armes légères d’infanterie contre : dans la province d’Alep – les quartiers Djamairia Kharb al-Zakhra, Djamaia Fakht, « 1070 », Soukari, Amri, Achrafia, Chourfa, El-Amria, Maniane, et Salad-an-Ansari.

Dans la province de Damas les terroristes ont tiré contre les cités Djaoubar (2 fois), Khaouch-el-Faddalia, Khaouch-ech-Chalak, Khaouch-Nasri, Arbil, Kaboune, Blélié et Khaouch-Kharabou.

Dans la province de Daraa, les terroristes ont tiré contre la cité Khirbat-al-Gazala ; dans la province de Hama – la cité Maharda.

Les Forces aérospatiales russes et les Forces aériennes syriennes n’ont pas porté des coups sur les formations qui ont signé les accords du cessez-le-feu et qui ont transmis une information sur leurs positions aux Centres (russes ou américains) pour la réconciliation des parties belligérantes.

L’aide humanitaire à la population syrienne

Deux actions humanitaires ont eu lieu, pendant lesquelles les civils ont reçu des cargaisons humanitaires :
- dans la région Al-Mahaledge – environ 2.5 tonnes ;
- dans la région Cheikh-Maksoud – environ 1 tonne ;

Les points d’alimentation chaude et de livraison des objets de première nécessité sont déployés pour les civils, qui quittent les quartiers de la ville d’Alep.

Bulletin d’information du Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes sur le territoire de la République arabe syrienne (le 21 décembre 2016)

Réconciliation des parties en conflit

Au cours des dernières 24 heures, on a conclu un accord sur le cessez-le-feu avec les représentants d’une cité dans la province de Lattaquié.

Le nombre des villes où les accords de réconciliation ont été signés — 1074.

Négociations sur l’adhésion au cessez-le-feu ont été continuées avec les leaders des formations armées illicites dans la cité Mouddamiet-ash-Chikh dans la province de Damas et des formations armées oppositionnelles dans les provinces de Homs, Hama, Alep et Al-Quneitra.

Le nombre des groupes armés qui ont adhéré au cessez-le-feu est 94.

Observation du cessez-le-feu

Au cours des dernières 24 heures, on a enregistré 26 bombardements par des formations armées illicites dans les provinces : Alep (8), Damas (16), Hama (2).

Dans la province de Damas, les groupements terroristes, qui se rattachent à l’opposition du groupe « Jaysh al-Islam », ont tiré aux mortiers et armes légères d’infanterie contre les cités Barza, Bouzaïna, Djaoubar (de deux fois), Kaboune, Kafer-Batna, Mazraad-Mahmoud, Kharasta, l’hopital Ibn-al-Walide, le camp Al-Wafidine.

Les combattants d’Ahrar ash-Sham ont tiré aux mortiers contre le quartier Sakha-Baza de la ville d’Alep.

Les groupements de « Djabhat Fath ach-Cham » (« Djabhat an-Nousra ») ont tiré aux systèmes d’artillerie de tube, mortiers et armes légères d’infanterie contre les quartiers « 3000 », Soukari (de deux fois), Leramon, Maniane, Amri, Al-Amria dans la ville d’Alep.

Dans la province de Hama, les terroristes ont tiré contre les cités Makharda et Sourane.

Les Forces aérospatiales russes et les Forces aériennes syriennes n’ont pas porté des coups sur les formations qui ont signé les accords du cessez-le-feu et qui ont transmis une information sur leurs positions aux Centres (russes ou américains) pour la réconciliation des parties belligérantes.

L’aide humanitaire à la population syrienne

Une action humanitaire a eu lieu, pendant laquelle l’hôpital pour les enfants avec les maladies oncologiques dans la ville de Lattaquié a reçu environ une tonne des cargaisons humanitaires.

Les points d’alimentation chaude et de livraison des objets de première nécessité sont déployés pour les civils, qui quittent les quartiers de la ville d’Alep, se trouvant sous le contrôle des formations armées des groupements terroristes.

Bulletin d’information du Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes sur le territoire de la République arabe syrienne (le 22 décembre 2016)

Réconciliation des parties en conflit

Le nombre des villes où les accords de réconciliation ont été signés — 1074.

Négociations sur l’adhésion au cessez-le-feu ont été continuées avec les leaders des formations armées illicites dans la province de Damas et des formations armées oppositionnelles dans les provinces de Homs, Hama, Alep et Al-Quneitra.

Le nombre des groupes armés qui ont adhéré au cessez-le-feu est 94.

Observation du cessez-le-feu

Au cours des dernières 24 heures, on a enregistré 25 bombardements par des formations armées illicites dans les provinces : Damas (14), Alep (7), Hama (2), Daraa (1) et Lattaquié (1).

Dans la province de Damas, les groupements terroristes, qui se rattachent à l’opposition du groupe « Jaysh al-Islam », ont tiré aux mortiers et armes légères d’infanterie contre les cités Djaoubar, Bala-al-Kadima, Kaboune, Mazraad-Mahmoud, Kharasta et la région Bassatin-el-Kanavat dans la ville de Damas.

Les combattants d’Ahrar ash-Sham ont tiré aux mortiers et aux armes de combat contre le quartier Salakh-ad-Din de la ville d’Alep et contre la cité Ikko dans la province de Lattaquié.

Les groupements de « Djabhat Fath ach-Cham » (« Djabhat an-Nousra ») ont tiré aux systèmes LRM, mortiers et armes légères d’infanterie contre : dans la province d’Alep – la cité Chourfa, les quartiers Ansari, Djamairia Kharb al-Zakhra, Leramon, El-Amria et le centre commercial Kastello dans la ville Alep.

Dans la province de Damas les terroristes ont tiré contre les cités Djaoubar, Kaboune, Kepta, Khaouch-Nasri, Khaouch-ech-Chalak, Khaouch-Kharabou et Khaouch-el-Faddalia.

Dans la province de Hama, les terroristes ont tiré contre les cités Kornaz et Khamamiat.

Dans la province de Daraa, les terroristes ont tiré contre la cité Cheikh-Miskin.

Les Forces aérospatiales russes et les Forces aériennes syriennes n’ont pas porté des coups sur les formations qui ont signé les accords du cessez-le-feu et qui ont transmis une information sur leurs positions aux Centres (russes ou américains) pour la réconciliation des parties belligérantes.

L’aide humanitaire à la population syrienne

Deux actions humanitaires ont eu lieu, pendant lesquelles les civils ont reçu des cargaisons humanitaires :
- Sur le pont de Pamoussi pour les civils et les militants, qui quittent les quartiers de la ville d’Alep de l’Est — environ 0,5 tonnes ;
- dans la cité Naara (province de Homs) — environ 1.5 tonnes ;

Les points d’alimentation chaude et de livraison des objets de première nécessité sont déployés pour les civils, qui quittent les quartiers de la ville d’Alep, se trouvant sous le contrôle des formations armées des groupements terroristes.

Bulletin d’information du Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes sur le territoire de la République arabe syrienne (le 23 décembre 2016)

Réconciliation des parties en conflit

Le nombre des villes où les accords de réconciliation ont été signés — 1074.

Négociations sur l’adhésion au cessez-le-feu ont été continuées avec les leaders des formations armées illicites dans la province de Damas et des formations armées oppositionnelles dans les provinces de Homs, Hama, Alep et Al-Quneitra.

Le nombre des groupes armés qui ont adhéré au cessez-le-feu est 94.

Observation du cessez-le-feu

Au cours des dernières 24 heures, on a enregistré 25 bombardements par des formations armées illicites dans les provinces : Damas (17), Alep (6), Hama (2).

Dans la province de Damas, les groupements terroristes, qui se rattachent à l’opposition du groupe « Jaysh al-Islam », ont tiré aux mortiers et armes légères d’infanterie contre les cités Djaoubar, Kaboune, Mazraad-Mahmoud, Meïda, Kafer-Batna, Bouzaïna et Barza, le stade Al-Abaysine, l’hôpital Ibn-al-Walide, le camp Al-Wafidine.

Les formations d’Ahrar ash-Sham ont tiré aux armes légères d’infanterie contre le quartier Khaï-al-Ansari de la ville d’Alep.

Les groupements de « Djabhat Fath ach-Cham » (« Djabhat an-Nousra ») ont tiré aux mortiers et armes légères d’infanterie contre : dans la province d’Alep – les quartiers Chourfa, Djamaria, Kharb al-Zakhra, Leramon, Ansari, Achrafia dans la ville d’Alep.

Dans la province de Damas les terroristes ont tiré contre les cités Djaoubar, Kaboune, Kepta, Khaouch-Nasri, Khaouch-ech-Chalak, Khaouch-Kharabou (de 2 fois).

Dans la province de Hama, les terroristes ont tiré contre les cités Kornaz et Makharda.

Les Forces aérospatiales russes et les Forces aériennes syriennes n’ont pas porté des coups sur les formations qui ont signé les accords du cessez-le-feu et qui ont transmis une information sur leurs positions aux Centres (russes ou américains) pour la réconciliation des parties belligérantes.

L’aide humanitaire à la population syrienne

Trois actions humanitaires ont eu lieu, pendant lesquelles les civils ont reçu des cargaisons humanitaires :
- dans le camp pour les réfugiés des région d’est de la ville d’Alep, dans le district Djibrine — environ 4 tonnes ;
- dans le camp pour les réfugiés des région d’est de la ville d’Alep, dans le district Al-Khamdania — environ 3 tonnes ;
- dans l’école de l’Héros de la guerre Hachim Yusef (ville de Tartous — environ 1 tonne des cadeaux pour le Nouvel An.

Les points d’alimentation chaude et de livraison des objets de première nécessité sont déployés pour les civils, qui quittent les quartiers de la ville d’Alep, se trouvant sous le contrôle des formations armées des groupements terroristes.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.