Réseau Voltaire

Turquie : l’AKP débute une campagne contre les chrétiens assyriens

+

Le maire de Diyarbakir, récemment nommé par le gouvernement Yıldırım après la destitution du maire élu, a fait ôter la statue assyrienne face à la mairie.

La statue du taureau ailé, Lamassu, avait été installée par l’ancien maire HDP en reconnaissance de la communauté assyrienne. Diyarbakir est historiquement une ville assyrienne aujourd’hui surtout peuplée par des kurdes. Le Parti des minorités, HDP, est souvent présenté comme celui des kurdes bien qu’il représente également toutes les autres minorités, dont les assyriens.

Le 16 novembre 2016, le gouvernement Yıldırım avait démis de ses fonctions le seul maire assyrien de Turquie, Madame Februniye Akyol (maire de Mardin).

JPEG - 37.3 ko

Erol Dora, le député assyrien du HDP, a demandé des explications au gouvernement lors d’une séance du parlement. Il n’a pas obtenu de réponse.

Les assyriens sont les héritiers de l’empire assyrien, l’une des plus anciennes civilisations de l’humanité (du XIVème au VIème siècle avant notre ère). Ils sont aujourd’hui majoritairement chrétiens. La loi turque interdit la construction d’églises chrétiennes. Les assyriens sont déjà une cible privilégiée de Daesh en Irak et en Syrie.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.