Réseau Voltaire

Regain de tension au sein du Conseil de coopération du Golfe

+

L’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis ont réagi vivement à la publication par l’Agence de presse qatarie d’un communiqué du prince du Qatar, suite au sommet arabo-islamique-US contre le terrorisme.

Selon ce communiqué, l’émir Tamim aurait pris la défense de l’Iran et souligné son rôle pacifique autour du Golfe.

Dans les minutes qui ont suivi la publication de ce communiqué, toutes les télévisions saoudiennes et émiraties ont organisé des débats entre experts s’interrogeant sur la « trahison » qatarie. L’Agence de presse qatarie a alors retiré sa dépêche et annoncé avoir été hackée, mais la presse saoudienne et émiraties a poursuivi sa campagne considérant ce nouveau communiqué comme une excuse facile.

En mars 2014, une violente guerre secrète a déjà opposé le Qatar à l’Arabie et aux Émirats à propos de son soutien à une faction des Frères musulmans impliquée dans une tentative de renversement des Séoud.

Le Qatar ne semble pas partager la nouvelle volonté de l’Arabie saoudite de rompre avec les Frères musulmans.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.