Réseau Voltaire

La Ligue islamique mondiale exclut le cheikh Al-Qaradawi

+

La Ligue islamique mondiale, qui fut créée par l’Arabie saoudite à la demande du Royaume-Uni, en 1962, afin de financer à la fois les Frères musulmans et l’Ordre des Naqchbandis, a salué la publication par l’Arabie saoudite, le Bahrein, l’Egypte et les Emirats d’une liste de terroristes.

Celle-ci comprenant cheikh Youssef Al-Qaradawi, le prédicateur vedette des Frères musulmans, la Ligue a annoncé son exclusion de son Conseil d’administration.

Selon Thierry Meyssan, la Ligue avait en 2016 un budget supérieur à celui de l’armée saoudienne [1]

Cheikh Qaradawi, qui faisait l’objet d’un avis de recherche international d’Interpol depuis deux ans, est le conseiller spirituel de la chaîne qatarie Al-Jazeera. Interdit de séjour en France par le ministre de l’Intérieur gaulliste Charles Pasqua, il était devenu un partenaire du président Nicolas Sarkozy pour l’organisation de l’islam de France.

« La liste bahreino-égypto-émirato-saoudienne des terroristes », Réseau Voltaire, 9 juin 2017.

[1] Voir la seconde partie de Sous nos yeux. Du 11-Septembre à Donald Trump, Thierry Meyssan, Editions Demi-Lune, 2017.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.