Réseau Voltaire

Les médias et les ours polaires

+

Commentant une étude scientifique, Les attaques des ours polaires contre les humains : implications des changements climatiques [1], les médias internationaux sonnent l’alarme : poussés par le réchauffement climatique, les ours polaires attaqueraient les hommes [2].

Or, ce n’est pas le sens de cette étude qui porte en réalité sur le comportement animal et non pas sur les changements climatiques.

Au demeurant, l’étude recense l’ensemble des cas d’attaque d’humains par des ours polaires depuis un siècle, la plus récente étant intervenue il y a six ans, en 2011. Mais elle n’examine pas la hausse exponentielle des possibilités de telles attaques au regard du nombre d’humains qui fréquentent désormais l’habitat naturel des ours polaires.

Cette campagne intervient dans le contexte du retrait des États-Unis de l’Accord de Paris sur le climat, c’est-à-dire du retrait US de la Bourse du carbone qui devait enrichir ses inventeurs. Cette Bourse a été créée par David Blood (ancien directeur de la banque Goldman Sachs) et Al Gore (ancien vice-président des États-Unis). Ses statuts ont été rédigés par Barack Obama (futur président des États-Unis) [3].

[1] « Polar bear attacks on humans : Implications of a changing climate », Wildlife Society Bulletin, 2 juillet 2017.

[2] Par exemple : « Polar bears hurt by climate change are more likely to turn to a new food source — humans », Cleve R. Wootson Jr., The Washington Post, July 13, 2017.

[3] « 1997-2010 : L’écologie financière », par Thierry Meyssan, Оdnako (Russie) , Réseau Voltaire, 26 avril 2010.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.