Réseau Voltaire

L’administration Obama espionnait-elle son opposition ?

+

Le Comité du Renseignement de la Chambre des représentants a demandé à la NSA de fournir toutes les informations en sa possession sur les investigations demandées contre des citoyens états-uniens par
- Susan Rice (conseillère de sécurité de Barack Obama) ;
- Ben Rhodes (conseiller adjoint de sécurité de Barack Obama et rédacteur du rapport de la commission présidentielle de George Bush Jr sur le 11-Septembre) ;
- John Brennan (directeur de la CIA de Barack Obama qui vient de déclarer au Forum d’Aspen son intention de préparer un « coup d’État soft » contre Donald Trump) ;
- Samantha Power (ambassadrice de Barack Obama à l’Onu).

Le Comité a déjà établi que 5 288 États-uniens ont été espionnés par l’Agence en 2016. Il entend vérifier si des membres de l’équipe de campagne de Donald Trump n’auraient pas été illégalement surveillés, avant et après l’élection présidentielle.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.