Réseau Voltaire

Effondrement militaire de Daesh

+

Alors que Mossoul (Irak) a été libéré et que Rakka (Syrie) l’est en partie, des dizaines de milliers de combattants de Daesh ont été tués et des dizaines de milliers d’autres sont en fuite.

Cependant, les salaires des combattants ont été versés par le Califat ce mois-ci à 19 000 soldats répartis comme suit :
- 7 000 en Irak ;
- 12 000 en Syrie.

Daesh —qui n’est qu’un groupe jihadiste parmi d’autres— revendiquait 40 000 combattants lors de sa conquête de l’Irak et de la Syrie, en 2014. Il avait alors reçu le soutien de 80 000 membres de l’Ordre des Naqchbandis (principalement d’anciens soldats irakiens de l’époque du président Saddam Hussein) et de 120 000 combattants de tribus sunnites irakiennes. Il disposait ainsi de 240 000 combattants lors de la proclamation du Califat.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.