Réseau Voltaire

Manifestation nazie à Kiev

+

Les partis politiques ukrainiens nostalgiques du nazisme ont organisé une marche aux flambeaux à Kiev, le 14 octobre 2017, en mémoire de Stepan Bandera, le fondateur de l’Organisation des nationalistes ukrainiens (OUN) de triste mémoire.

Intégré aux réseaux stay-behind de l’Otan (Gladio) à la fin de la Seconde Guerre mondiale, Stepan Bandera fut en définitive assassiné par les services soviétiques à Munich, il y a 58 ans, jour pour jour.

En tête du cortège, Oleh Tyahnybok (fondateur de Svoboda [1]), l’ancien partenaire du département d’État US lors du renversement de Viktor Ianoukovytch.

Les nazis ukrainiens contemporains sont d’abord pro-Otan et anti-Russes. Entre 10 et 12 000 personnes ont participé au défilé. Ils fournissent des para-militaires au président Porochenko et à l’ambassade US et combattent au Donbass, mais s’abstiennent de jouer un rôle dans les institutions publiques.

JPEG - 39.4 ko
Oleh Tyahnybok (à gauche) avec Victoria Nuland, l’ancienne assistante d’Hillary Clinton, durant le coup d’Etat de l’Euro-Maidan.

[1] “All-Ukrainian Union "Svoboda" program”, Voltaire Network, 12 August 2009.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.