Réseau Voltaire

Les Émirats renforcent leurs services de Renseignement

+

Au début du « printemps arabe », les Émirats arabes unis ont confié à Larry Sanchez (photo), un ancien responsable du service clandestin de la CIA, de former et de réorganiser leurs services secrets. Il intervient en sa qualité de Pdg de CAGN Global. D’autres sociétés sont impliquées dans ce programme dont LUAA et DarkMatter.

Richard Clarke, l’ancien Tsar antiterroriste de la Maison-Blanche, qui déclencha le plan de continuité du gouvernement le 11-Septembre 2001, est également un conseiller du prince héritier d’Abou Dhabi. Il intervient en sa qualité de Pdg de Good Harbour Security Risk Management.

Selon la version officielle des attentats du 11-Septembre (à laquelle les Émirats n’ont jamais cru), deux Émiratis faisaient partie des pirates de l’air.

Selon Foreign Policy, le transfert de savoir-faire en matière de Renseignement n’est a priori pas légal. Il ferait l’objet d’une enquête du FBI.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.