Le Pentagone engage plus de 10 000 anciens jihadistes de Daesh
Réseau Voltaire

Le Pentagone engage plus de 10 000 anciens jihadistes de Daesh

+

Le Pentagone a incorporé entre 10 et 15 000 anciens jihadistes de Daesh à sa nouvelle Force de sécurité des frontières (Syrian Border Security Force) en Syrie.

Un nombre équivalent d’anciens jihadistes de Daesh a été envoyé en Afghanistan.

La Force de sécurité des frontières (SBSF) est principalement constituée de soldats des Forces démocratiques syriennes (FDS), elles-mêmes constituées autour des Unités de protection du peuple (YPG), la milice sœur du PKK en Syrie.

230 de ces soldats recevront une formation de l’US Army.

Ainsi, plus de 10 000 anciens jihadistes de Daesh se battront aux côtés des Kurdes syriens sous commandement direct du Pentagone.

Le Pentagone entend poursuivre son projet de « Rojava » et non pas celui de la France. Il s’agirait d’un simili-État, comparable à celui non-reconnu du Kurdistan iraquien, organisé selon le modèle anarchiste de Murray Bookchin.

Par cette décision, les anciens jihadistes de Daesh sont donc soudainement devenus atlantistes, laïques et anarchistes.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.