Réseau Voltaire

Moscou prêt à lancer ses propres systèmes Internet et Swift

+

La Russie pourrait quitter deux systèmes de connexion internationaux, Internet et Swift.

La loi russe fait obligation aux opérateurs de stocker sur le territoire national les données personnelles des utilisateurs, mais plusieurs firmes états-uniennes refusent de se conformer à cette règle. Ces données sont illégalement transférées aux États-Unis pour le compte des services de Renseignement (National Security Agency).

Selon le conseiller du président Poutine pour les télécommunications, German Klimenko, le département US du Commerce persiste à refuser l’internationalisation du contrôle du réseau Internet. La Russie serait prête depuis le début mars à se retirer de ce système US et à lancer son propre système de télécommunication.

Simultanément, le Premier ministre adjoint, l’économiste et joueur d’échecs Arkady Dvorkovich, a indiqué que les banques russes, qui sont pénalisées par les sanctions unilatérales des Occidentaux depuis l’adhésion de la Crimée à la Fédération en 2014, auraient mis au point un système alternatif leur permettant de se retirer prochainement du système de transfert interbancaire Swift.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.