17 témoins occulaires déposent devant l'OIAC
Réseau Voltaire

17 témoins occulaires déposent devant l’OIAC

+

A la demande de la Russie, 17 témoins occulaires des faits survenus à Douma sont venus déposer devant l’OIAC, le 27 avril. Ces personnes apparaissent sur la vidéo diffusée par les Casques blancs d’une « attaque chimique » à Douma ou sont des responsables de cet hôpital. Elles ont toutes attesté que cette « attaque chimique » n’a jamais eu lieu.

Les délégations des États-Unis, du Royaume-Uni et de la France ont protesté contre ce « show » et ont assuré encore qu’elles disposent de preuves qui contredisent ces témoignages. Mais elles ne les ont pas produites.

Considérant la vidéo des Casques blancs comme une preuve suffisante, ces trois États ont bombardé la Syrie, le 14 avril.

De son côté, la délégation russe, qui estimait que tout cela relevait d’une intoxication des Occidentaux, a conclu à la réception de ces témoignages qu’il s’agit de mauvaise foi. Elle a annoncé qu’elle ne laisserait plus attaquer la Syrie.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.