Le PM iraquien sortant remet en cause la Commission électorale
Réseau Voltaire

Le PM iraquien sortant remet en cause la Commission électorale

+

Le Premier ministre iraquien sortant, Haider al-Abadi, a dénoncé de graves irrégularités lors des élections législatives.

Il a notamment accusé des membres de la Haute-Commission électorale indépendante (IHEC) d’avoir truqué les votes électroniques opérés depuis l’étranger.

Il a annoncé qu’il allait préventivement interdire aux membres de l’IHEC de quitter le territoire en attendant que la Justice se prononce.

De son côté, la Commission électorale a déjà annulé les résultats de plus d’un millier de bureaux de vote.

Haider al-Abadi était arrivé au pouvoir à l’occasion de la campagne internationale pour contraindre à la démission le Premier ministre élu, Nouri al-Maliki. Il vient de perdre les élections au profit de la Coalition nationaliste du religieux chiite Moqtad al-Sadr et du Parti communiste.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.