Réseau Voltaire

Le Hamas et le plan de paix US

+

La délégation US, qui s’est rendue en Jordanie, poursuit son voyage en Arabie saoudite.

Le Hamas, a qui les États-Unis destinent la fonction de Premier ministre de la Nouvelle Jordanie (qui inclurait à la fois la Cisjordanie et Gaza), ne serait pas satisfait par ce que Jared Kushner et Jason Greenblatt envisagent pour l’économie de Gaza :

- la réparation des anciennes infrastructures (approvisionnement en électricité et en eau, évacuation des eaux usées),
- et la création de nouvelles infrastructures mettant fin au siège égypto-israélien et à l’embargo de l’Autorité palestinienne (installation d’un port et d’un aéroport).

L’Arabie saoudite soutient la Jordanie actuelle et serait prête à payer une partie de la réparation des infrastructures de Gaza. Cependant, le Hamas est soutenu par l’Iran avec qui Riyad est en rivalité permanente.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.