La véritable histoire de la chute de l'Émirat islamique de Mukalla
Réseau Voltaire

La véritable histoire de la chute de l’Émirat islamique de Mukalla

+

En 2016, Al-Qaïda créait un Émirat islamique dans le port yéménite de Mukalla et les 200 kilomètres de côtes avoisinantes [1].

Constitué sur le territoire d’un ancien émirat historique, Mukalla contrôle la sortie du Golfe d’Aden. Al-Qaïda rançonnait alors les navires, percevant 2 millions de dollars de taxes quotidiennes.

Malgré l’opposition des habitants, Al-Qaïda imposait son style de vie par la terreur (photo).

En définitive, la Coalition saoudo-émirati a chassé Al-Qaïda et libéré la ville.

C’est ce que l’on croyait jusqu’à ce qu’Associated Press révèle l’existence d’un accord négocié avec Al-Qaïda représenté par le cheikh Abdullah al-Maysari.

En une nuit 3 000 combattants d’Al-Qaïda ont quitté la ville avec leurs armes, laissant celle-ci à ses « libérateurs » émiratis. Il n’y eut aucun combat.

“Details of deals between US-backed coalition, Yemen al-Qaida”, Maggie Michael, Associated Press, August 6, 2018

[1] « Al-Qaïda crée l’Émirat islamique de Mukalla », Réseau Voltaire, 8 avril 2016.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.