Réseau Voltaire

Les Séoud se divisent publiquement

+

La répression du complot pour faire tomber le prince héritier saoudien, Mohamed ben Salmane (dit « MBS »), a provoqué la fuite de plusieurs membres de la famille royale.

Alors que le roi Salmane a assuré lui-même le secrétaire d’État US, Mike Pompeo, tout ignorer de cette affaire et de l’assassinat de Jamal Khashoggi, la rumeur assure que son fils, MBS, s’est fait présenter la tête coupée de l’homme de confiance du prince Al-Waleed.

Le prince Ahmed ben Abdelaziz, frère du roi Salmane, s’est installé définitivement en Europe. Il pourrait résider à Paris. Ancien ministre de l’Intérieur, c’est un des « sept Soudairis ». Il a la réputation d’être réactionnaire, mais de ne pas être corrompu. Il avait déjà participé, en 2015, aux manœuvres exercées en vue d’empêcher la fulgurante ascension de MBS.

Il a été rejoint par un fils et une épouse de l’ancien roi Abdallah, Saad et Hessah.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.