Réseau Voltaire

L’armée britannique se prépare à réprimer des émeutes anti-Brexit

+

Selon le Sunday Times du 18 novembre 2018, l’armée britannique a été chargée de se préparer à maintenir l’ordre dans les grandes villes du Royaume-Uni aux côtés de la police.

Face à la rigidité de l’Union européenne, le Premier ministre Theresa May serait dans l’incapacité de trouver un accord avec Bruxelles.

L’Union européenne a rejeté la proposition britannique de se maintenir dans le Marché commun lorsque le Royaume-Uni aura quitté les obligations supra-nationales du Traité de Maastricht. Très inquiète d’un possible effet de contagion du Brexit, l’Union a menacé de réactiver la guerre de libération nationale d’Irlande du Nord, si le Royaume-Uni n’acceptait pas un accord dissuasif pour les autres États-membres.

En cas d’échec des négociations, la bourgeoisie pro-Union européenne pourrait déclencher des émeutes.

Operation ‘No Deal’ — army plans for troops on street”, Tim Ripley and Mark Hookham, The Sunday Times, November 18, 2018.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.