Alain Bauer, Repères biographiques
Réseau Voltaire

Alain Bauer, Repères biographiques

+
JPEG - 16.9 ko

- 8 mai 1962 : Naissance d’Alain Bauer à Paris 13e.

- 1980 : Forme une " troïka " avec ses amis Manuel Valls et Stéphane Fouks.

- 1982-85 : Délégué étudiant de l’UNEF-ID, administrateur de l’Institut national supérieur d’études de défense et de l’Institut d’études judiciaires de Paris.

- 1982-88 : Administrateur de la MNEF, vice-président puis président de la commission de contrôle de l’UNEF-ID.

- 1982-89 : Vice-président, chargé des affaires générales, administratives et financières, de l’université Paris-I Panthéon-Sorbonne. Il est alors présenté comme très proche du président de l’université, Jacques Soppelsa.

- 1985 : Fonde les clubs rocardiens " Forum XXI " avec Manuel Valls, Stéphane Fouks et Christian Pouge, dont il est président puis président d’honneur.

- 1985-87 : Membre de la Commission de contrôle de Force Ouvrière.

- 1987-88 : Directeur conseil de la Centrale d’échanges et de communication (CECOM).

- 1988 : Conseil à la direction générale de l’entreprise britannique Groupe d’études pour la construction (GEC).

- 1988 : Trésorier de la pré-campagne présidentielle de Michel Rocard.

- 1988-91 : Chargé de mission auprès de Jean-Paul Huchon, directeur de cabinet du Premier ministre, Michel Rocard, pour " les affaires réservées ". Participe aux négociations sur le statut de la Nouvelle-Calédonie.

- 1989 : Conseiller à la direction générale d’Air France (DPGZ).

- 1990 : Conseiller du directeur général du groupe SARI.

- 1991-93 : Secrétaire général du World Trade Centre Paris-La Défense.

- 1991 : Conseiller de Christian Pellerin (président du groupe SARI, filiale de la Générale des eaux) et directeur du département contrôle financier du groupe SARI. Pendant cette période Alain Bauer assure notamment les relations avec la presse de Christian Pellerin, mis en cause dans l’affaire de la Tour BP.

- 1992-93 : Membre de la commission juridique internationale de la World Trade Center Association. Administrateur de SARI Services, et de CNIT Com.

- 1993 : Effectue un stage de sept mois au siège californien de Science Application International Corporation (SAIC). Devient vice-président pour l’Europe de la SAIC.

- 1994 : Consultant senior de la SAIC et Pdg d’Alain Bauer Associates.

- 1996 : Conseil pour la CGIS, filiale immobilière de la Générale des eaux (aujourd’hui Vivendi), qui abrite les nouvelles activités de Christian Pellerin après la chute de sa société.

- 1995-98 : Administrateur de Stentofon France SA., une des sociétés leaders en matière de matériels d’interception.

- 1997 : Premières collaborations publiques avec Xavier Raufer.

- 1998 : Président du directoire du groupe Cartes jeunes (groupe MNEF).

- 1998 : Administrateur de Versant SA.

- 1999 : Publie aux PUF avec Xavier Raufer Violences et insécurités urbaines.

- 1999 : Publie une note d’études Où sont les policiers ?, rédigée avec l’amical soutien de Philippe Barret (conseiller de Jean-Pierre Chevènement).

- 1999 : Chargé de cours à l’Institut des hautes études de la sécurité intérieure (IHESI).

- 2000 : Publie L’Amérique, la violence, le crime : les réalités et les mythes (Puf éd.) dans la collection dirigée par Xavier Raufer. Ouvrage rédigé en collaboration avec Emile Perez, ancien secrétaire général du syndicat des commissaires.

- 2000 : Membre du groupe de travail " Prevention of crime by urban planning " du Comité européen de normalisation.

- 2000 : Elu Grand-maître du Grand Orient de France. Il met en cause les Renseignements généraux qu’il accuse d’avoir voulu déstabiliser le gouvernement Jospin à travers " l’affaire corse ".

Notes d’information du Réseau Voltaire

L’Agence de presse de défense des libertés et de la laïcité (depuis 1995).

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.