Réseau Voltaire

UN PAMPHLET DE BERNARD ANTONY

+

Bernard Antony et Jean-Pierre Cohen, coprésidents du Cercle d’Amitié française juive et chrétienne (frontiste) sont les coauteurs d’une curieuse brochure, intitulée : "Ni raciste, ni antisémite, Le FN répond aux organisations juives qui le combattent injustement".

Dans ce texte, "de défense mesurée et non de polémique", les deux auteurs expliquent tout d’abord que le FN n’est pas raciste, tandis que les juifs le sont. Puis que le FN n’est pas antisémite, tandis que la gauche l’est (évoquant pour les besoins de la preuve les "propos antijuifs du socialiste Hitler dans Mein Kampf"). Au passage, ils dénoncent tout de même "l’influence des juifs dans les révolutions". Opposant ensuite les conceptions nationalistes et racistes de l’extrême droite israélienne d’une part, et française de l’autre, ils prétendent démontrer une inégalité de traitement dont le FN serait la victime, etc.

[Depuis la parution de cet ouvrage, Bernard Antony a été condamné pour "injure raciale" à 6 mois de prison avec sursis, et 50 000 F d’amende. Il était poursuivi pour avoir dit, lors de l’université d’été du FN, le 27 août 1996, à propos de l’occupation de l’église Saint-Bernard par des sans-papiers : "Nous devrions occuper les mosquées et les synagogues puisque ces gens occupent nos églises. Je condamne les chrétiens émasculés qui accueillent ces négros". Pour sa défense, il a affirmé que ses propos avaient été déformés et qu’il fallait entendre : "Je constate que ces clandestins se gardent bien d’occuper des temples maçonniques, les synagogues ou les mosquées car ces lieux sont défendus par des gardiens autrement dignes et virils que les chrétiens émasculés qui abandonnent leurs églises à des clandestins qui n’y chantent guère des "négro-spirituals" mais les souillent en déféquant et urinant jusque sur les autels". Commentant l’affaire dans Reconquête (mai 97), il précise : ""Négro" je n’ai pas dit, mais j’aurais pu ; ou dire encore : "barbares", "Vandales", "Huns", "misérables manipulés", que sais-je encore ?" Le TGI de Montpellier a estimé "qu’il ne paraît pas contestable que Antony Bernard ait prononcé ce terme [négro] [...] ces propres témoins étant très confus sur ce point". Bernard Antony a fait appel (jugement en octobre)]

[Jean-Pierre Cohen, ancien rédacteur en chef de Minute, camarade de François Brigneau et de Serge de Beketch, explique dans un article publié par Présent (15/01/97) : "Ma naissance a précédé de six jours l’attaque des Japonais sur Pearl Harbor au cri de "Tora, Tora !". A cause de cela, longtemps j’ai cru que les Nippons étaient juifs et que j’étais né sous une bonne étoile jaune". Il prétend également être en train de rédiger une autobiographie "où [il] livre aussi ce qu’[il] pense du monde, de son évolution, des civilisations comparées, des mérites de la cuisine française sur la cuisine au beur, [...] du dur métier de profanateur noctambules à Carpentras". Titre du livre, Mon combat. "ADG [Chroniqueur de Rivarol] prétend que c’est un mauvais titre et que je vais faire un four".

Bien entendu, on ne saurait voir aucune allusion raciste ou antisémite dans ces aimables plaisanteries...]

Droite Extrême Droite

Synthèse des principales publications de l’extrême droite française et analyse de ses liens avec la droite parlementaire (1997)

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.