Réseau Voltaire
États

Égypte

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
« La diplomatie devra déboucher sur une victoire de la Syrie et une paix durable » 20 septembre 2013
Dans un entretien accordé simultanément à Algérie patriotique et au Jeune Indépendant, Thierry Meyssan explique comment la Syrie, un pays qui fait face depuis 32 mois à une guerre d’agression des plus meurtrières de l’histoire, a réussi à inverser le rapport des forces en sa faveur. L’analyse de l’intellectuel français suggère aussi un éclairage sur la nouvelle configuration géopolitique de la région, qui ne se dessinera, dit-il, qu’avec la Russie. Quant à la Grande-Bretagne et la France, analyse le politologue, ils seront les grands perdants de la guerre de Syrie. « Pas les Etats-Unis ! ». Car ces derniers « vont se partager la région avec la Russie » sur les décombres des accords Sykes-Picot de 1916 par lesquels le Royaume-Uni et la France contrôlaient la région.