Réseau Voltaire
New Orient News
Beyrouth (Liban) | 6 mars 2008
Selon les médias libanais et régionaux, les ministres arabes des Affaires étrangères, réunis mercredi au Caire, n’ont pas réussi à régler leurs différends au sujet de la crise libanaise et d’autres dossiers. Ils se sont contentés de réaffirmer leur soutien à l’initiative arabe. Mais fait nouveau, ils ont chargé le secrétaire général de la Ligue arabe, Amr Moussa, d’œuvrer en vue d’assainir les relations syro-libanaises. Des sources proches du président du Parlement, Nabih Berry, ont reproché à M. Moussa de ne pas avoir rapporté fidèlement ce qu’il a entendu lors de sa dernière mission au Liban. Ainsi, il a complètement ignoré la proposition de l’ancien Premier ministre, Salim Hoss, de former un gouvernement neutre de transition, chargé d’organiser des élections législatives anticipées, après l’élection d’un nouveau président. Une formule qui avait également été proposée par l’ancien chef de l’État et une des figures du 14-mars, Amine (...)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Articles les plus populaires
Pourquoi les États-Unis veulent agresser la Syrie
Pourquoi les États-Unis veulent agresser la Syrie
« Tendances de l’Orient »
 
La Syrie, l
La Syrie, l’Ukraine et le monde nouveau
« Tendances de l’Orient »