Réseau Voltaire
Fil diplomatique
Documents diplomatiques, discours et communiqués officiels
 
La coopération entre l’Union européenne et Israël
Communiqué de la Commission européenne, 10 juin 2003
10 juin 2003
La Commission européenne a renouvelé aujourd’hui son accord de coopération scientifique et technologique avec Israël. Le nouvel accord couvrira la participation israélienne dès le lancement du 6e programme cadre de recherche de l’Union européenne (6e PC 2003-2006). Israël contribuera à concurrence de 192 millions d’euros au budget global (qui est de 16,27 milliards d’euros) mais ne participera pas au programme Euratom. Au cours des cinq dernières années, des partenaires israéliens ont participé à 612 projets de recherche soutenus par l’UE, dont 147 étaient coordonnés par des responsables israéliens. La participation israélienne était répartie entre des universités (47 %), des entreprises (37 %) et des centres et organismes de recherche publics (16 %). Des scientifiques israéliens ont participé à des projets de recherche en agriculture et dans le domaine de la gestion des eaux avec des partenaires arabes, notamment de Cisjordanie et Gaza, de Syrie, du Liban, de Jordanie, d’Égypte, de Tunisie, d’Algérie et du (...)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Les 14 réserves israéliennes à la « Feuille de route »
Communiqué du Bureau du Premier ministre israélien, 25 mai 2003
Jaffa/Tel Aviv (Palestine/Israël) | 25 mai 2003
Aujourd’hui, (dimanche) 25 mai 2003, le Gouvernement d’Israël a procédé à l’examen de l’exposé du Premier ministre concernant la « Feuille de Route », ainsi que des commentaires d’Israël concernant son exécution. À la suite de ses délibérations, le Gouvernement a décidé ce qui suit, par vote à la majorité :
Se basant sur la déclaration du gouvernement des Etats-Unis, en date du 23 mai 2003, dans laquelle les Etats-Unis s’engagent à prendre en compte pleinement et sérieusement les commentaires d’Israël concernant la « Feuille de Route » durant la phase d’application, le Premier ministre a annoncé, le 23 mai 2003, qu’Israël était d’accord pour accepter les étapes fixées par la « Feuille de Route ».
Le gouvernement d’Israël approuve l’exposé du Premier ministre, et décide que tous les commentaires d’Israël, auxquels se réfère la déclaration de l’Administration [américaine], seront entièrement mis en application durant la phase d’application de la « Feuille de Route ».
Une liste des commentaires expédiés par Israël pour (...)