Réseau Voltaire
Controverses
Articles polémiques, points de vue, prises de position personnelles n’engageant pas la rédaction du Réseau Voltaire
 
 
 
 
 
 
« L’art de la guerre »
De quel pupitre vient le prêche
par Manlio Dinucci
De quel pupitre vient le prêche Rome | 6 juillet 2012
Contrairement à ce qu’annonçait la chorale médiatique occidentale, le communiqué final du Groupe d’action pour la Syrie réuni à Genève n’évoque en aucun cas le départ de Bashar Al-Assad. Parce que le problème de la Syrie n’est pas la répression d’un soulèvement mais bien l’intervention de combattants armés étrangers, il s’agissait avant tout pour Russes et Chinois de conduire toutes les parties à s’engager contre la militarisation du conflit et pour le respect de l’intégrité du territoire syrien. L’accord auquel sont parvenus à Genève les cinq membres permanents du Conseil de sécurité relègue les réunions des « amis » de la Syrie au rang d’amusant souvenir d’un unipolarisme dont l’acte de décès à été établi le 4 février 2012 à New York.
 
 
 
 
 
 
 
« Le monde au microscope »
La stratégie du Pentagone pour le Proche-Orient et son nouveau rapport contre la Chine
par Alfredo Jalife-Rahme
 
 
Le témoignage d’un religieux français
« La paix en Syrie sera sauvée quand chacun dira la vérité »
par Mgr Philippe Tournyol du Clos
 
 
 
 
 
« L’art de la guerre »
L’éternelle jeunesse de l’Otan
par Manlio Dinucci
L'éternelle jeunesse de l'Otan Rome | 23 mai 2012
Suite au partage du monde négocié lors des conférences de Yalta et de Postdam, l’Europe occidentale est devenue une zone sous influence états-unienne. Pour stabiliser dans son orbite les Etats concernés, Washington les a progressivement contraints à adhérer militairement à l’Otan et économiquement à l’Union européenne. Un demi-siècle plus tard, la disparition de l’URSS a privé l’OTAN et l’UE de leur principale raison d’être. Washington souhaite donc transformer ces organisations pour en faire désormais des outils d’intégration trans-Atlantique. Les peuples européens n’ayant plus d’alternative, il n’est plus nécessaire de maintenir des fictions d’indépendance nationale. Le moment est venu de créer une Alliance trans-Atlantique et un Marché trans-Atlantique, dans lesquels les Etats européens n’auront qu’une autonomie limitée. Le volet militaire du projet a insidieusement débuté avec le sommet de (...)
 
Sommet de Chicago
Quel est le prix de la « défense intelligente » de l’Otan ?
par Manlio Dinucci, Tommaso di Francesco
 
 
 
 
 
« L’art de la guerre »
Les atrocités de qui ?
par Manlio Dinucci