Le Secrétaire général de l’Organisation de la Conférence, Son Excellence le Docteur Abdelouahed Belkeziz, a indiqué que la réunion du Conseil de gouvernement de transition en Irak est, en soi, un premier pas vers le rétablissement de la souveraineté et de l’indépendance nationale de l’Irak, conformément à la résolution 1483 du Conseil de sécurité.    Le Secrétaire général a formulé l’espoir que le processus de restitution du pouvoir aux Irakiens se poursuive pour leur permettre de gérer, eux-mêmes, leur pays ; ce qui devrait être considéré comme une exigence légitime qui passe par l’octroi, au Conseil de gouvernement, de pouvoirs plus étendus et par la mise en place d’un gouvernement irakien ayant pour mission de définir et de conduire la politique du pays au mieux des intérêts du peuple irakien et de son unité nationale.   Le Secrétaire général a souhaité que ce processus soit mené à son terme dans les meilleurs délais afin que l’Irak puisse retrouver la place qui lui revient parmi les nations et la position privilégiée qu’il occupait dans le monde islamique, en général, et au sein de l’Organisation de la Conférence Islamique en particulier.  

Source : OCI