Le Secrétaire général de l’Organisation de la Conference Islamique, Son Excellence le Docteur Abdelouahed BELKEZIZ, a condamné la décision, prise par le gouvernement israélien, d’expulser le Président Yasser ARAFAT des Territoires palestiniens, en la considérant comme une decision extrêmement grave qui menace le processus de paix au Moyen-Orient, précipite la region dans un cycle de violence et met en peril la Feuille de route qui constitue, a l’heure actuelle, la solution appropriée pour instaurer la paix entre les Palestiniens et Israéliens et établir un État palestinien indépendant.  

Pour le Secrétaire général, cette decision israélienne est un défi à la légalite internationale et à la démocratie et elle constitue une violation flagrante des dispositions de la Convention de Genève relatives aux engagements de l’État occupant et celles du droit international en ce sens que le Président Yasser ARAFAT est le Président démocratiquement et légalement élu de la Palestine.  

La Secrétaire général a demandé à la communauté internationale, en particulier, aux membres du Quartet et du Conseil de sécurité, d’agir sans délai pour amener Israel à revenir sur sa décision et à œuvrer pour un règlement pacifique de la question à travers les négociations prévues dans la Feuille de route. Il les a invites à diligenter l’envoi d’une force internationale de sécurité pour protéger le peuple palestinien

Source : Organisation des conférences islamiques