Bonsoir. Ramadan karim. Bienvenue à la Maison-Blanche. Je suis heureux de vous recevoir tous, nos invités distingués, durant ce mois saint du ramadan.

Pour les musulmans des Etats-Unis et du monde entier, l’époque présente est un temps de prière et de jeûne. C’est aussi l’occasion idéale pour les gens de toute foi de se pencher sur les valeurs qui leur sont communes : l’amour de la famille, la gratitude envers Dieu et l’attachement à la liberté de religion. Les Etats-Unis sont le creuset de nombreuses confessions, et nous honorons, accueillons et apprécions la foi de l’islam.

Je remercie Colin Powell, notre grand secrétaire d’Etat, de sa présence ici ce soir. J’aperçois aussi d’autres membres de mon gouvernement dans l’assistance, et les remercie d’être venus. Je tiens particulièrement à souligner combien j’apprécie la présence de notre ministre de l’énergie Spence Abraham.

Je suis également heureux d’accueillir parmi nous S.A. le cheikh Hamdan ben Zayed, vice-premier ministre et ministre des affaires étrangères des Emirats arabes unis. Je remercie tous les ambassadeurs qui sont ici ainsi que les représentants des membres de l’Organisation de la Conférence islamique. C’est un honneur que de vous accueillir parmi nous. Je tiens en outre à exprimer ma reconnaissance aux hauts représentants de la communauté musulmane des Etats-Unis qui sont venus ce soir. Je remercie mes amis de leur présence. Je voudrais enfin adresser mes remerciements à l’imam Faizul Khan, qui dira la prière.

Selon les enseignements de l’islam, le ramadan commémore la révélation de la parole de Dieu au prophète Mahomet dans le Coran. Durant cette période, les musulmans se réunissent pour rappeler leur soumission à Dieu et pour pratiquer la charité à l’égard de leur prochain. Le jeûne du ramadan aide les musulmans à proclamer la toute-puissance de Dieu, à grandir dans la vertu et à cultiver la compassion envers les pauvres et les affamés.

La charité, la discipline et les sacrifices qui se pratiquent pendant le ramadan aux Etats-Unis font de ce pays une nation meilleure et plus compatissante. Les réunions familiales qui rompent le jeûne à la fin de chaque jour enrichissent nos communautés. Les prières sincères qui s’élèvent en cette période de l’année apportent leurs bienfaits à de nombreuses âmes et à toute notre société.

Alors que nous nous réunissons, n’oublions pas les luttes menées de par le monde par des hommes et des femmes qui aspirent à la paix et à la tolérance dont nous jouissons ici aux Etats-Unis. De courageux soldats américains et coalisés oeuvrent chaque jour à défendre notre liberté et à étendre la liberté et la paix, particulièrement en Irak et en Afghanistan.

Les habitants de ces pays ont survécu à des décennies de peur et de tyrannie. Aujourd’hui, de nouveaux meneurs d’hommes surgissent. Ils apparaissent en Irak sous la forme de soignants, d’enseignants, de citoyens de toute appartenance qui s’unissent pour façonner l’avenir de leur pays, qui progressent sur la voie de l’autogouvernement et qui pratiquent leur foi comme ils l’entendent.

Nous continuerons de soutenir les peuples irakien et afghan tandis qu’ils se construiront un avenir plus prometteur. Nous ne tolérerons pas que des criminels ou des terroristes entravent les progrès de la liberté. Un terroriste qui invoque sa religion pour justifier la prise de vies innocentes ne peut trouver bon accueil dans aucune foi.

Alors que nous défendons la liberté et la justice à l’étranger, nous devons en tout temps honorer ces mêmes valeurs chez nous. L’Amérique rejette le sectarisme ethnique et religieux sous toutes ses formes. Elle accueille les valeurs de tout citoyen responsable, quel que soit son pays d’origine. Enfin, elle protégera toujours la plus fondamentale des libertés humaines : le droit d’adorer Dieu sans aucune crainte.

L’islam est une religion qui apporte espoir et réconfort à des gens vertueux aux Etats-Unis et partout ailleurs. Ce soir, par cet iftar donné à la Maison-Blanche, nous honorons les contributions des musulmans et la tradition de l’islam.

Je vous souhaite à tous un saint ramadan. Que Dieu vous bénisse.

Source : Maison-Blanche