Un expert iranien, membre de la délégation iranienne auprès de l’Agence internationale à l’énergie atomique (AIEA), a déclaré, jeudi 20 novembre 2003, que les pressions états-uniennes visant à politiser le dossier du nucléaire iranien avaient définitivement échoué.
D’après lui, les États-Unis mènent une stratégie visant à déférer le dossier iranien devant le Conseil de sécurité de l’ONU, sur la base du manque de transparence dont l’Iran a fait preuve par le passé.
Il a ajouté que la coalition d’États représentant le Mouvement des non-alignés (MNA) au sein du Conseil des gouverneurs de l’AIEA était consciente que l’Iran avait agi avec transparence en acceptant les inspections surprises de ses installations, et en donnant des pouvoirs illimités à l’Agence dans ce domaine. Un effort de transparence reflété par le rapport du directeur de l’Agence, Mohammed el-Baradei.
Interrogé par l’IRNA, ce dernier a exprimé sa satisfaction devant la nouvelle coopération iranienne avec l’AIEA. Selon lui, « nous allons clairement dans la bonne direction (...) La situation est très encourageante ; nous en savons désormais bien plus sur le programme iranien ». Il a notamment salué la décision iranienne de suspendre ses opérations d’enrichissement de l’uranium et son dialogue permanent avec l’Agence, indiquant que, en ce qui concerne les efforts de non-prolifération, l’Iran a un bilan très satisfaisant.

Source
IRNA (Iran)
L’IRNA est l’agence de presse officielle de la République islamique d’Iran. Elle publie, sous forme de dépêches, une fidèle retranscription des débats qui traversent le pouvoir national, ainsi qu’un compte rendu détaillé de son action diplomatique.

« Expert says US failied to politicize Iran`s nuclear program », IRNA, 20 novembre 2003. « ElBaradei satisfied with Iran`s cooperation with IAEA », IRNA, 20 novembre 2003.