Réseau Voltaire

« La Tunisie, Chirac s’en fout »

+

Jacques Chirac se fout de la dictature en Tunisie, de sa police politique, de ses médias bâillonnés, de sa justice aux ordre, de ses syndicats au pas et de son président à vie. La France, l’Occident, les grands médias et le monde entier regardent ailleurs. Le monde regarde Ramallah, Kaboul ou Bagdad et l’Occident se moque des malheurs des Tunisiens et soutient Ben Ali, classant ses bavures « affaires internes tunisiennes ».
Chirac estime que la Tunisie n’a d’avenir qu’avec Ben Ali, sa dictature molle, sale, douce et pépère subie par des Tunisiens qui ont perdu leur capacité de résistance. Pourtant, malgré l’absence d’image et de reportages et le fait qu’on ne donne plus la parole à ceux qui souffrent, certains bougent en Tunisie.

Source
Libération (France)
Libération a suivi un long chemin de sa création autour du philosophe Jean-Paul Sartre à son rachat par le financier Edouard de Rothschild. Diffusion : 150 000 exemplaires.

« La Tunisie, Chirac s’en fout », par Taoufik Ben Brik, Libération, 2 décembre 2003.

Taoufik Ben Brik

Taoufik Ben Brik Taoufik Ben Brik, journaliste et écrivain tunisien, est l’auteur de Ben Brik président.

 
Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.