L’Union européenne voit dans la capture de Saddam Hussein une nouvelle avancée déterminante vers la paix, la stabilité et la démocratie en Iraq et dans la région, et elle s’en félicite. Il convient à présent que Saddam Hussein soit jugé dans le cadre d’un procès équitable, conformément aux règles d’un État de droit, afin que justice soit faite.

L’Union souligne qu’il importe, après cet événement important, de faire évoluer le processus politique en Iraq vers un transfert accéléré de la souveraineté à un gouvernement transitoire iraquien et vers l’établissement de conditions propices à la reconstruction et au développement du pays sur le plan économique et social, en y associant le plus largement possible la population.

Source : Conseil européen P 145/03