Les objectifs du dispositif US-VISIT sont les suivants :

- renforcer la sécurité des ressortissants américains et des ressortissants étrangers,
- accélérer les formalités pour les voyages de tourisme et d’affaires effectués dans un but légitime,
- garantir l’intégrité du système d’immigration,
- assurer le respect de la vie privée des visiteurs.

Les formalités d’entrée

- Un grand nombre des formalités d’entrée existantes restent inchangées et sont connues des ressortissants étrangers.

- Les agents du service fédéral des douanes et de protection des frontières examineront les documents de voyage, tels que les passeports et les visas, et poseront aux voyageurs des questions au sujet de leur séjour aux Etats-Unis.

- Le nouveau lecteur d’empreintes digitales sans encre est d’un emploi facile. Il sera demandé au voyageur de placer un index, puis l’autre sur une plaque de verre qui enregistrera électroniquement les deux empreintes digitales.

- Il sera aussi demandé aux voyageurs de se tourner vers un appareil qui les prendra en photo.

- Ces nouvelles formalités ne prendront que très peu de temps, 15 secondes en moyenne dans la plupart des cas.

Les formalités de sortie

- A compter du 5 janvier 2004, le dispositif US-VISIT comprendra un projet pilote de confirmation de la sortie du pays : un kiosque automatisé permettra aux titulaires d’un visa de placer leurs documents de voyage sur un appareil à lecture optique et de recommencer l’enregistrement électronique des empreintes digitales de leurs deux index. Des préposés se tiendront à leur disposition pour les aider. Ce projet pilote aura lieu à l’aéroport international de Baltimore-Washington et à l’un des ports de Miami réservé aux bateaux de croisière.

- En 2004, le ministère de la sécurité intérieure mettra en place à titre d’essai plusieurs systèmes de contrôle de la sortie des ressortissants étrangers et, après évaluation, sélectionnera le plus efficace.

- Les titulaires d’un visa qui partent d’un aéroport ou d’un port maritime doté d’un système de confirmation des départs doivent se soumettre à cette formalité. La confirmation de la sortie du pays de tout voyageur étranger sera portée sur son dossier de manière à montrer qu’il est en règle et à indiquer son statut pour ses prochains voyages aux Etats-Unis.

Le renforcement de la sécurité

- Les empreintes digitales enregistrées électroniquement seront comparées avec celles d’une banque de données relatives à des terroristes et à des criminels connus ou suspects.

- L’adjonction des identificateurs biométriques, tels que les empreintes digitales, rendra notre système de sécurité plus efficace que les seules banques de données composées des noms des voyageurs.

- Les identificateurs biométriques protégeront aussi nos visiteurs en rendant pratiquement impossible l’appropriation de leur identité par une autre personne au cas où leurs documents de voyage seraient volés ou reproduits.

- Grâce à ces formalités d’entrée et de sortie et à la conservation en lieu sûr des dossiers des voyageurs, nous pourrons retrouver le nom des personnes qui déposeront une demande de visa pour venir aux Etats-Unis.

Des formalités qui exigent peu de temps

- Les formalités du dispositif US-VISIT sont conçues pour être faciles. Le renforcement des formalités d’entrée dans les aéroports et dans les ports maritimes ajoutera peu de temps - quelques secondes dans la plupart des cas - au contrôle des agents de l’immigration, qui prend d’habitude une minute sans ces nouvelles formalités.

Le respect de la vie privée et la protection de l’environnement

- Les données sur les voyageurs seront conservées en lieu sûr et ne pourront être consultées que par des responsables habilités à cet effet et par certains organismes chargés de faire appliquer la loi s’ils ont besoin de ces renseignements.

- Des études effectuées dans des aéroports et dans des ports maritimes ont permis de conclure que le dispositif US-VISIT n’avait pas d’effet négatif sur l’environnement.

US-VISIT : les délais de mise en place

- Le ministère de la sécurité intérieure a respecté les délais fixés par le Congrès en ce qui concerne la mise en place d’un dispositif qui renforce la sécurité et qui facilite les formalités pour les voyageurs venant dans un but légitime, tout en respectant leur vie privée et notre environnement.

- Le ministère de la sécurité intérieure est aussi sur le point de remplir les délais fixés par son ministre, M. Tom Ridge, pour mettre en place dans les principaux lieux de contrôle le matériel qui permettra de recueillir et de vérifier les identificateurs biométriques (les empreintes digitales et les photos) des ressortissants étrangers qui doivent être titulaires d’un visa pour entrer sur le territoire des Etats-Unis.

- Le matériel nécessaire pour la prise des empreintes digitales et des photos fonctionne depuis le 5 janvier 2004 dans 115 aéroports et dans 14 grands ports maritimes.

- Les nouvelles formalités de sortie seront introduites progressivement dans des aéroports et dans des ports maritimes au cours de l’année 2004.

- Les nouvelles formalités d’entrée et de sortie aux postes-frontières seront introduites progressivement en 2004 et en 2005. En novembre, le ministère de la sécurité intérieure a lancé un appel pour recevoir des propositions du secteur privé en vue d’aider le service chargé du dispositif US-VISIT à découvrir la meilleure solution en ce qui concerne les systèmes d’entrée et de sortie.

- Le budget du programme US-VISIT a atteint 380 millions de dollars pendant l’année budgétaire 2003. Le montant prévu pour l’année budgétaire de 2004, qui est de 330 millions de dollars, ne pourra être décaissé que lorsque le GAO (cour des comptes) et les commissions du budget compétentes auront approuvé le plan d’affectation des crédits budgétaires qui doit leur être soumis.