Réseau Voltaire

Il était physiquement impossible pour les « kamikazes » de Londres d’effectuer les déplacements qui leur ont été attribués

| Londres (Royaume-Uni)
+

Nos amis de la British 9/11 Truth Campaign ont eu l’idée simple de comparer la chronologie officielle des faits avec les temps de transit et les horaires réels des trains du 7 juillet 2005, gracieusement fournis par la société qui gère le réseau ferré londonien. Une incohérence apparaît immédiatement.
La police britannique a affirmé que les « kamikazes » étaient montés à bord du train de 7 h 40, à Luton, en direction de King’s Cross, où ils seraient arrivés vers 8 h 20. Or le seul train qui en réalité est arrivé à 8 h 20 à King’s Cross était celui de 7 h 24. C’est donc à bord de ce dernier qu’ils seraient montés… Cependant, si l’on se reporte à la photographie diffusée par Scotland Yard, l’horloge de la caméra de sécurité qui a les filmés à l’entrée de la station de Luton indique 7 h 21 (voir photo) et il est absolument impossible qu’ils aient atteint le quai en deux minutes, compte-tenu de l’agencement de la station.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.