Réseau Voltaire

« La guerre des dons aux États-Unis s’enflamme entre les pays du Golfe »

+

La guerre médiatique s’est enflammée, suite à l’ouragan Katrina, entre les pays du Golfe. La raison n’est autre que l’importance de l’aide, attribuée aux États-Unis, par chacun des gouvernements de la région. La chaîne Al Arabiya, dont la majorité des actions appartiennent à l’Arabie saoudite, n’a pas manqué l’occasion pour critiquer le prince du Qatar. Ce dernier, selon ladite chaîne, a offert une somme de cent millions de dollars au gouvernement Bush pour subvenir aux besoins des victimes de l’ouragan. La même chaîne a réservé un espace sur son site Internet exclusivement pour plus d’informations sur l’événement. De même, Al Arabiya a diffusé des centaines de déclarations, généralement celles de ses téléspectateurs, dénonçant l’initiative Qatarie. Ces intervenants pensent que les pays arabes et musulmans sont dans le besoin plus que les États-Unis.
Quant au gouvernement de l’Arabie Saoudite, ainsi que celui du Koweït, ils ont préféré ne pas préciser la valeur de leur don adressé aux États-uniens. Alors que le pays du Koweït, tout seul, a offert une somme gigantesque de cinq cents millions de dollars. C’est-à-dire, cinq fois la contribution du Qatar. Dans le même cadre, Al Arabiya n’a pas cité la participation saoudienne, qui a dépassé les trois cents millions de dollars. Selon des sources fiables d’Al Watan, de nombreuses organisations saoudiennes ont offert la somme de deux cents cinquante millions de dollars, alors que le reste a été versé par la compagnie ARAMCO.
Malgré cette course intense entre les pays du Golfe, pour satisfaire l’administration Bush et avoir sa bénédiction, les mass médias états-uniens ont marginalisé les différents chiffres cités auparavant. Ainsi, ils ont préféré, au contraire, parler de l’aide de Sri Lanka qui n’a pas dépassé les vingt cinq mille dollars. De même, la secrétaire d’État , Condoleeza Rice, a déclaré que ce qui lui a vraiment fait plaisir était l’initiative d’un pays pauvre tel le Sri Lanka. Donc, la guerre médiatique entre l’Arabie Saoudite, le Koweït et le Qatar, au sujet de l’ouragan Katrina, s’est achevée par une victoire saoudi-koweitienne.

Source
Al Watan (Koweit)

« …حرب التبرعات لأميركا تشتعل بين الدول الخليجية « , par Hikmet El Atili, Al Watan, 04-09-2005.

Hikmet El Atili

Hikmet El Atili Ecrivain, poète et journaliste dans le quotidien Al Watan, Hikmet El Atili est d’origine palestinienne et vit aux États-Unis.

 
Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.