Réseau Voltaire

« Pour éduquer les enfants du monde, les donateurs doivent payer »

+

Aujourd’hui, 8 mars 2004, 100 millions d’enfants, dont 60 millions de filles, n’ont pas rejoint l’école quand la cloche a sonné. Dans les pays les plus pauvres d’Afrique, en moyenne une jeune fille sur deux ne va pas à l’école et 150 millions d’enfants ne termineront jamais leur premier cycle scolaire. Pourtant, ce ne sont pas les pays occidentaux et les pays en voie de développement qu’il faut convaincre des bienfaits de l’éducation dans les domaines économiques et de santé.
Il y a quatre ans, à Dakar, 182 pays se sont engagés à ce que tous les enfants aient accès à l’éducation primaire d’ici 2015. Les fonds nécessaires pour parvenir à cet objectif s’élèvent 5,6 milliards par ans. Ils n’ont pas été fournis bien que cette somme ne représente que trois jours du budget militaire global. La Banque mondiale a donc mis au point une initiative associant pays en voie de développement et pays donateurs qui prévoient que si les premiers prennent des mesures en faveur de l’éducation et réforment leur système d’enseignement, les second financeront ces programme.
Deux ans après le lancement de cette initiative, les pays donateurs n’ont pas fournis les montants promis et les États-Unis et le Royaume-Uni n’ont même rien donné du tout au Niger malgré ses réformes importantes. Sans cet engagement financier, les enfants qui ne pourront pas aller à l’école rejoindront les 879 millions de personnes, le quart de la population des pays en voie de développement, qui ne savent ni lire, ni écrire.

Source
International Herald Tribune (France)
L’International Herald Tribune est une version du New York Times adaptée au public européen. Il travaille directement en partenarait avec Haaretz (Israël), Kathimerini (Grèce), Frankfurter Allgemeine Zeitung (Allemagne), JoongAng Daily (Corée du Sud), Asahi Shimbun (Japon), The Daily Star (Liban) et El País (Espagne). En outre, via sa maison-mère, il travaille indirectement en partenarait avec Le Monde (France).

« To educate the world’s children, donors must deliver », par Ibrahim Ary, Zobaida Jalal, Galema Guilavogui, Ann-Therese N’dong-Jatta et Fabian Osuji, International Herald Tribune, 8 mars 2004.

Ibrahim Ary

Ibrahim Ary est ministre de l’Éducation de base et de l’alphabétisation du Niger.

 
Zobaida Jalal

Zobaida Jalal est la ministre de l’Éducation du Pakistan.

 
Galema Guilavogui

Galema Guilavogui est ministre de l’Éducation pré-universitaire et de l’éducation civique de la République de Guinée.

 
Ann-Therese N’dong-Jatta

Ann-Therese N’dong-Jatta est la secrétaire d’État à l’Éducation de Gambie.

 
Fabian Osuji

Fabian Osuji est le ministre de l’Éducation du Nigeria.

 
Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.