Réseau Voltaire

Communiqué de l’OTAN sur la situation au Kosovo

+

Le Conseil de l’Atlantique Nord s’est réuni aujourd’hui pour évaluer la situation au Kosovo. Les Alliés de l’OTAN ont condamné la flambée de violence, qui a fait des victimes dans les rangs de toutes les parties en présence et occasionné d’importants dommages matériels. Cette violence risque de compromettre les progrès enregistrés récemment dans l’amorce d’un dialogue politique entre Pristina et Belgrade.

Les membres de l’OTAN ont lancé un appel aux dirigeants de la région pour qu’ils prennent des mesures concrètes destinées à rétablir la paix et la sécurité. Le Secrétaire général a transmis ce message personnellement à M. Rexhepi, Premier ministre du Kosovo. Il s’est également entretenu avec le Premier ministre serbe, M. Kostunica et avec le Ministre des affaires étrangères de Serbie et Monténégro, M. Svilanovic.

Les Alliés ont par ailleurs demandé aux médias opérant dans la région de rendre compte de la situation en s’en tenant aux faits, et de s’abstenir de commentaires inexacts et incendiaires.

Les Alliés se sont dits pleinement convaincus de la capacité de la KFOR de contribuer au rétablissement de l’ordre au Kosovo. L’envoi, aujourd’hui, de renforts à la KFOR témoigne de la volonté et de la capacité de l’Alliance de s’acquitter de sa mission, à savoir assurer la sécurité de tous les Kosovars, indifféremment de leur appartenance ethnique.

Source : OTAN

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.