Monsieur le Professeur,

Vous venez de recevoir le prix Nobel de Chimie, conjointement avec les professeurs Robert Grubbs et Richard Schrock, pour votre découverte de la métathèse pour la synthèse organique. Je tiens à vous adresser mes plus chaleureuses félicitations. Cette récompense vient couronner une très brillante carrière de chercheur au sein de l’Institut Français du Pétrole et de l’industrie. Vos travaux fondamentaux ont eu de multiples applications, dans le domaine du médicament, des matières plastiques ou des biocarburants. Votre récompense honore notre pays et la communauté scientifique française tout entière. Elle vient encourager l’ambition de notre pays dans le domaine des sciences fondamentales. Une ambition qui est au coeur de l’action des pouvoirs publics pour le rayonnement intellectuel de la France et la préparation de l’avenir. Je vous prie de croire, Monsieur le Professeur, à l’assurance de mes sentiments les meilleurs."