Réseau Voltaire

Yvonne Trias : « En Uruguay, mon journal a été accusé d’antisémitisme parce qu’il critique la politique israélienne »

| Bruxelles (Belgique)
+

Lors de la conférence internationale Axis For Peace, la directrice de l’hebdomadaire uruguayen Brecha, Yvonne Trias, s’est indignée des accusations d’antisémitisme dont font l’objet les intellectuels opposés à la politique d’Israël vis-à-vis des Palestiniens. « J’ai été mise sur une liste noire de personnes qualifiées d’“antisémites” par un intellectuel juif », a regretté la directrice du grand hebdomadaire de la gauche uruguayenne, à la réunion organisée par le Réseau Voltaire, les 17 et 18 novembre 2005 à Bruxelles. « En Uruguay, mon journal a été accusé d’antisémitisme parce qu’il critique la politique israélienne. Il a fait l’objet d’une intense campagne de dénigrement. Nous avons été traités d’“antisémites” et même de “négationnistes” ! Lorsque cette campagne a été déclenchée, nous avons reçu des pressions de toutes parts. Une avalanche de courriers nous est parvenue. Des lecteurs ont annoncé qu’ils allaient se désabonner. Des membres de la gauche sont venus nous voir afin que nous renoncions à nos positions critiques. Mais tout qualifier d’antisémite est un acte grave qui rend vain la lutte contre le véritable antisémitisme. » Brecha, l’unique organe de presse latino-américain sans mécène, élit sa direction par un vote de toute la rédaction. Yvonne Trias fut prisonnière politique durant la dictature militaire en Uruguay (1973-1985) puis conseillère municipale du Frente Amplio à Montevideo. Elle est par ailleurs directrice-adjointe de l’Union Latine à Montevideo et membre fondatrice de plusieurs réseaux de presse dans son pays.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.