L’Union européenne constate avec satisfaction que les élections en Bolivie se sont déroulées d’une manière libre et régulière et complimente le peuple bolivien à cette occasion. L’UE félicite M. Evo Morales au vu des premiers résultats, qui indiquent qu’il a remporté une nette victoire.

L’UE est convaincue que les résultats des élections fourniront l’occasion de voir s’instaurer une nouvelle entente entre les acteurs politique et sociaux boliviens, permettant ainsi de parvenir au consensus nécessaire à la mise en oeuvre des réformes dont la Bolivie a besoin. Comme il ressort clairement de sa déclaration du 12 décembre, l’Union européenne est fermement résolue à soutenir les efforts visant à renforcer les institutions démocratiques et à atténuer la pauvreté, les inégalités et l’exclusion sociale en Bolivie.L’Union européenne constate avec satisfaction que les élections en Bolivie se sont déroulées d’une manière libre et régulière et complimente le peuple bolivien à cette occasion. L’UE félicite M. Evo Morales au vu des premiers résultats, qui indiquent qu’il a remporté une nette victoire. L’UE est convaincue que les résultats des élections fourniront l’occasion de voir s’instaurer une nouvelle entente entre les acteurs politique et sociaux boliviens, permettant ainsi de parvenir au consensus nécessaire à la mise en oeuvre des réformes dont la Bolivie a besoin. Comme il ressort clairement de sa déclaration du 12 décembre, l’Union européenne est fermement résolue à soutenir les efforts visant à renforcer les institutions démocratiques et à atténuer la pauvreté, les inégalités et l’exclusion sociale en Bolivie.

La Bulgarie et la Roumanie, pays en voie d’adhésion, la Turquie, la Croatie* et l’ancienne République yougoslave de Macédoine*, pays candidats, l’Albanie, la Bosnie-Herzégovine, et la Serbie-Monténégro, pays du processus de stabilisation et d’association et candidats potentiels, l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège, pays de l’AELE membres de l’Espace économique européen, ainsi que l’Ukraine et la république de Moldavie, se rallient à la présente déclaration."

* La Croatie et l’ancienne République yougoslave de Macédoine continuent à participer au processus de stabilisation et d’association.

Réf : 16046/05 (Presse 370)