Réseau Voltaire

« On ne pouvait pas réagir »

+

À présent que le briefing présidentiel quotidien daté du 6 août 2001 a été rendu public, on peut constater qu’il avertissait bien d’un danger, mais en terme si flous qu’il ne pouvait pas entraîner de réaction pour empêcher les attentats. Il est vrai que dans certains services du gouvernement des informations circulaient sur de jeunes arabes qui prenaient des cours de pilotage sans vouloir apprendre à décoller ou à atterrir, mais à ce moment-là malheureusement, les agences de renseignement et de sécurité du pays n’avaient pas la possibilité de partager leurs informations du fait des restrictions légales et bureaucratiques.
Ce sont ces restrictions qui vont devoir être étudiées par les membres de la Commission d’enquête sur 11 septembre. Tous les témoins devraient affirmer qu’il est nécessaire que le « Mur » qui sépare les différents services soit abattu mais, étrangement, au même moment, le Patriot Act, est remis en cause par des mouvements gauchistes et pro-islamistes qui utilisent le Parti démocrate.
Cette législation pourrait ne pas être renouvelé en 2005 à cause de parlementaires de centre droit ou libertariens en dépit du soutien que lui apporte George W. Bush. Dès aujourd’hui, certaines mesures permettant de croiser les informations sont attaquées par les mouvements de gauche ou de droite au nom de la « protection de la vie privée ». La commission devra démontrer l’importance de la poursuite du Patriot Act.

Source
Washington Times (États-Unis)
Propriété du révérend Sun Myung Moon (Église de l’Unification).

« Unactionable », par Frank J. Gaffney Jr., Washington Times, 13 avril 2004.

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.