Réseau Voltaire
27 avril 1848

Victor Schoelcher abolit l’esclavage

+

Jeune alsacien, fils d’industriel, Victor Schoelcher découvre l’esclavage au cours de ses voyages d’affaires dans les Caraïbes et aux États-Unis. Républicain convaincu, il se lance dans la lutte politique contre l’esclavage et pour l’abolition de la peine de mort. La Révolution de 1848 le nomme ministre des Colonies. Il rédige immédiatement le décret d’abolition de l’esclavage qui sera signé le 27 avril 1848. Il ne s’accompagne pas d’indemnisations individuelles -ni des esclaves, ni des propriétaires- mais d’une indemnisation des colonies pour les aider à adapter leur économie à la liberté. La Révolution de 1789 l’avait déjà aboli, mais il avait été réintroduit, en 1802, par Bonaparte. Pour Schoelcher « tant qu’il restera un esclave sur la surface de la Terre, l’asservissement de cet homme est une injure permanente faite à la race humaine toute entière ». 22 millions d’africains furent victimes de la traite. Aujourd’hui, en 2004, plus de 5 millions de personnes vivent encore en situation d’esclavage... dont près de 30.000 « petites bonnes » en France.
esclavagemoderne.org

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.