Réseau Voltaire

Conférence de Munich : élargir l’OTAN à Israël et attaquer l’Iran

| Paris (France)
+

La 42e conférence annuelle sur la politique de sécurité s’est tenue à Munich les 4 et 5 février 2006. Les 300 participants ont évoqué l’élargissement de l’OTAN et la crise iranienne. Angela Merkel, Donald Rumsfeld, John McCain, Michèle Alliot-Marie et Mikhaïl Sakachvili se sont succédés à la tribune.

Le projet d’élargissement de l’OTAN à l’ensemble des alliés des États-Unis avait été explicité dans un rapport de l’ancien Premier ministre espagnol Jose-Maria Aznar, L’OTAN, une alliance pour la liberté. Il y évoquait la possibilité d’y faire adhérer non seulement l’Ukraine et la Géorgie, mais aussi le Japon et l’Australie, et pourquoi pas Israël. L’Alliance serait ainsi devenue une coalition permanente au service du Bien tel que défini par la Maison-Blanche.

Cependant, on ne voyait pas trop le lien imaginé par les organisateurs de la Conférence entre l’élargissement et la crise iranienne. L’explication de texte en a été donnée juste avant par M. Aznar lors d’une présentation préparée par George Schultz au Hoover Institute, puis dans une tribune publiée par le Wall Street Journal : l’OTAN devrait avoir pour mission de coaliser les États occidentaux ou occidentalisé pour vaincre le djihad en général (comprendre l’islam) et l’Iran en particulier. L’adhésion d’Israël à l’Alliance créerait une obligation à tous les autres États membres de porter secours à l’État juif s’il était attaqué par l’Iran, même en légitime défense.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.