Liste des pays pouvant bénéficier du MCA

Washington - Aujourd’hui, le conseil d’administration de la société du Compte du millénaire (MCC) a sélectionné les 16 pays qui seront autorisés à demander une aide au titre du Compte du millénaire (MCA) pour l’année budgétaire 2004. La MCC, une société gouvernementale récemment créée afin d’aider certains des pays les plus pauvres du monde, est fondée sur le principe que l’aide est plus efficace lorsqu’elle renforce des mesures politiques, économiques et sociales rationnelles qui stimulent la croissance économique.

"C’est une journée historique pour la société du Compte du millénaire", a déclaré le secrétaire d’Etat, M. Colin Powell, qui est le président du conseil de la MCC. "La vision du président se concrétise, et la décision qu’a prise le conseil d’administration aujourd’hui est un grand pas vers la mise en œuvre de la philosophie de la MCC."

Les pays sélectionnés sont les suivants : Arménie, Bénin, Bolivie, Cap-Vert, Géorgie, Ghana, Honduras, Lesotho, Madagascar, Mali, Mongolie, Mozambique, Nicaragua, Sénégal, Sri Lanka et Vanuatu. Le Conseil a fondé ses choix sur les résultats passés et présents des pays candidats dans les domaines de la gouvernance, des investissements sociaux et de la promotion de la liberté économique. Il a également tenu compte des tendances qui indiquaient des améliorations ou au contraire des dérapages.

"Notre mission, qui est d’encourager et de récompenser une politique rationnelle qui produit une croissance économique durable, a de profondes implications pour la liberté et la sécurité dans le monde", a affirmé le président-directeur général de la MCC, M. Paul Applegarth.

"La décision prise aujourd’hui est la preuve irréfutable de l’engagement des Etats-Unis envers la réduction de la pauvreté et de la souffrance humaine."

Le conseil a également approuvé un programme qui ciblera un nombre limité de pays candidats qui n’ont pas encore atteint les critères d’admissibilité au MCA, mais qui ont donné les preuves d’un engagement considérable afin de les atteindre. Ce programme offrira des incitations supplémentaires aux pays engagés dans la réforme, et servira à les aider à se rapprocher des conditions d’admissibilité au MCA dans les années à venir. La MCC a l’intention de collaborer étroitement avec l’USAID (Agence des Etats-Unis pour le développement international) à cette fin.

Les Etats-Unis considèrent la MCC comme une méthode novatrice de distribution de l’aide à l’étranger. Le Congrès lui a attribué un milliard de dollars pour l’année budgétaire en cours, et le président Bush a fait une demande d’attribution budgétaire de 2,5 milliards de dollars pour l’année budgétaire 2005.