Les pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG) ont récemment décidé de construire des installations de détection nucléaire sur la rive opposée à la centrale nucléaire iranienne de Bushehr, située au large du Golfe persique, a révélé lundi le Centre de la recherche du Golfe sur son site Internet.

Les ministres des Affaires étrangères des pays du CCG (Arabie saoudite, Bahreïn, Emirats arabes unis, Koweït, Oman, Qatar) ont pris cette décision lors de la dernière réunion tenue à Riyad, la capitale saoudienne, après que l’Iran eut juré de continuer la construction de sa centrale nucléaire à proximité du Golfe. Séparés de l’Iran par le Golfe persique, les six pays du CCG se préoccupent fortement de la menace d’une éventuelle fuite de la centrale nucléaire iranienne de Bushehr, située dans le sud-ouest de l’Iran, sur la rive du Golfe.

Source
Xinhua (Chine)
#Xinhua (Chine)