Réseau Voltaire

Nouvelle bavure américaine révélée par la BBC

| Paris (France)
+

Une vidéo de la BBC montre les corps de civils irakiens qui ontété abattus par l’armée américaine.

La radio-télévision britannique BBC a diffusé jeudi 1er juin une vidéo dans laquelle on peut voir plusieurs adultes et enfants irakiens morts qui seraient des civils délibérément abattus par les troupes américaines en mars selon la police irakienne.

Citant un porte-parole des forces américaines en Irak, la BBC affirme qu’une enquête est en cours. Les faits se seraient déroulés le 15 mars à Ishaqi, un village situé à 100 kilomètres environ de la capitale irakienne.

La vidéo provient d’un groupe sunnite opposé à la présence des forces américaines en Irak. Ces images, toujours selon le média britannique, contrediraient la version officielle de ces événements qui avait parlé de combattants d’Al-Qaïda.

Cette version officielle, donnée par les représentants des forces américaines en Irak au moment des faits, indique que quatre civils irakiens seraient morts après une fusillade impliquant des soldats américains qui recherchaient un militant d’al-Qaïda signalé dans une maison d’Ishaqi.

Ces quatre Irakiens seraient morts dans l’éboulement de leur maison, consécutif à la fusillade. Cette version affirme par ailleurs que les quatre personnes étaient un militant présumé d’al-Qaïda, deux femmes et un enfant.

La BBC cite un rapport de la police irakienne qui affirme que les soldats américains ont en fait tué délibérément onze personnes dans cette maison, dont cinq enfants et quatre femmes, avant de faire exploser le bâtiment.

Sur la vidéo diffusée, on aperçoit plusieurs corps, dont ceux de trois enfants. Un des enfants est couvert de sang. Selon la BBC, les images montrent clairement que les adultes et les enfants ont été tués par balles.

Le porte-parole de la Maison-Blanche, Tony Snow a confirmé que trois enquêtes sont en cours sur les agissements des forces américaines en Irak dans trois endroits différents, la ville d’Haditha à l’ouest de l’Irak, la ville d’Ishaqi dans le nord et près de Hamandiya, à l’ouest de Bagdad.

Ces terribles révélations de la BBC s’ajoutent à la polémique déjà existante autour d’un autre massacre présumé des forces américaines, à Haditha, où des Marines américains auraient tué 24 civils en novembre 2005.

Le gouvernement irakien avait annoncé jeudi l’ouverture de sa propre enquête sur ce massacre de civils irakiens, dont des femmes et des enfants.

Selon Associated Press rapportant les propos d’ Adnan Al-Kazimila conseiller du Premier ministre Nouri al-Maliki, la décision a été prise lors d’une réunion du cabinet.

L’enquête, a-t-il ajouté, sera conduite par une commission spéciale composée de représentants des ministères de la Justice et des droits de l’Homme, ainsi que de membres des services de sécurité.

Nouri al-Maliki avait, peu auparavant, dénoncé le massacre d’au moins 15 civils à Haditha, expliquant avoir réclamé des discussions avec l’armée américaine pour établir des "règles précises en matière de perquisition et d’arrestation".

Source
IRNA (Iran)
L’IRNA est l’agence de presse officielle de la République islamique d’Iran. Elle publie, sous forme de dépêches, une fidèle retranscription des débats qui traversent le pouvoir national, ainsi qu’un compte rendu détaillé de son action diplomatique.

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.