Réseau Voltaire
26 mai 1966

Les bonzes vietnamiens s’immolent

+

Mis en place par le gouvernement états-unien, le régime de Diem, au Vietnam, mène une répression accrue contre les « subversifs ». Membre d’une secte chrétienne anti-communiste, Diem multiplie les exactions contre les bouddhistes soupçonnés de soutenir le Vietminh, saccageant les couvents, tuant et torturant les bonzes. En juin 1963, le moine Thich Quang Duc s’asperge d’essence et s’immole dans le centre ville de Saigon. Les images horrifient l’opinion publique, tandis que la femme du général Nhu déclare : « ce n’est qu’un barbecue de bonze ». S’en suivent deux semaines de manifestations et d’émeutes. Le président Kennedy fait alors assassiner ses anciens protégés, Diem et Nhu, et les remplace par une junte totalement subordonnée aux « conseillers militaires » US. D’autres sacrifices suivront, dont celui de l’abbesse de Hué, Thich Nu Thanh Quang, qui s’immole le 26 mai 1966. Sa mort provoque de gigantesques manifestations contre la présence US y compris chez les bouddhistes états-uniens. Des années plus tard McNamara dira : « Le courage impassible de ces bonzes en flammes a été une des plus puissantes armes utilisées contre nous au Vietnam ».

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.