Les autorités canadiennes ont indiqué mercredi, que des informations faisant état de l’enlèvement de soldats canadiens en Afghanistan étaient fausses et que toutes les troupes canadiennes là-bas étaient au complet.

Le bureau du Premier ministre a annoncé qu’après un décompte, les 2.300 membres du personnel canadien et les 4.200 autres soldats de la coalition dans ce pays en proie à la guerre étaient sains et saufs.

Le général Rick Hillier, le chef d’état-major de la défense, a également précisé, avant la déclaration du bureau du Premier ministre, qu’aucun soldat n’avait été porté disparu.

Il a indiqué que le décompte avait été mené après que la chaîne de télévision Al-Jazira et l’agence Reuters eurent rapporté que les Talibans prétendaient avoir enlevé plusieurs Canadiens ou d’autres soldats de la coalition.

Après environ quatre heures de décompte, les responsables de l’armée canadienne ont conclu qu’aucun des quelque 2.300 soldats stationnés dans ce pays n’était porté disparu.

"Nous sommes en train de faire une vérification avec notre système de commandement et nous sommes convaincus que ces informations sont réellement fausses", a assuré le général.

Les soldats canadiens servant en Afghanistan ont fréquemment subi des attaques de militants talibans depuis qu’ils assument des missions plus dangereuses dans la région de Kandahar ces derniers mois.

En mai dernier, le Parlement canadien a adopté de justesse une motion du gouvernement afin de prolonger la mission canadienne en Afghanistan de deux ans jusqu’en 2009.

Source
Xinhua (Chine)
#Xinhua (Chine)